La robe Paloma de la collection printemps-été de Martin Lim

Ce printemps, on n’en a pas que pour les teintes éclatantes. Les pastels délicats ont aussi bonne presse, et les agencements contemporains n’ont rien à voir avec nos souvenirs de la fin des années 1980. La preuve par huit.

1- Romantiques à souhait, les bijoux ornés de plumes de Noémiah sont confectionnés ici par une artiste montréalaise.
Collier Rendez-vous avec quartz rose et plume, Noémiah, 52 $US

2- Du jaune pour se réchauffer les pieds en attendant que l’été arrive pour vrai. Pampa Hi Lite pour hommes (nuance jaune vif), Palladium, 70 $

3- Avec ses motifs urbains et ses détails orange Crush, il n’a rien à voir avec le classique (kitsch) sac à couches orné de petits oursons. Sac à couches Diane von Furstenberg pour Gap, 123 $ en édition limitée

4- Comme ils ont illuminé la garde-robe automnale, les jeans de couleur (pastel cette fois, il va sans dire) seront les vedettes ce printemps. Jean ajusté, Second, 120 $

5- Pas besoin de savoir faire un entrechat ou un pas de deux pour porter les ballerines les plus confos qui soient. Rosario
(nuance Rose pastel), Pretty Ballerinas, 215 $

6- En plus d’être pile sur la tendance, ce soutien-gorge sait rester discret (merci à sa couleur neutre, à ses bonnets sans couture et à ses bretelles amovibles). Culotte assortie. Soutien-gorge et culotte garçonne en microfibre, La Vie en rose,
39,95 $ et 24,95 $

7- Que ce soit sur les yeux, les lèvres ou encore les joues, les nuances pastel s’agencent facilement à la plupart
des carnations. Voici donc une palette composée de 10 fards à paupières pour s’amuser un peu. Palette Au jardin, Stila, 50 $

8- Comment adopter le vert menthe sans trop se commettre? En choisissant un accessoire à miniprix. Sac verni, Winners. 29,99 $


Deux conseils griffés

La collection printemps-été 2012 de Martin Lim fait la part belle aux teintes sorbet. «Les gens ont besoin de fraîcheur et de légèreté, surtout après une saison plutôt morose», commente le designer
Pao Lim. Comment agencer ces nuances bonbon sans avoir l’air d’un petit gâteau? Le duo Pao Lim et Danielle Martin propose quelques trucs :

1- Pour moderniser l’ensemble, on peut agencer les couleurs «sucrées» à des neutres. Champagne, crème, beige, noir… on a l’embarras du choix. À moins d’être très audacieuse, jouer les pastels de pied en cap est peut-être un peu exagéré.

2- Comme certaines nuances ne vont pas à tous, avant d’acheter, il faut bien évidemment essayer! Un mariage réussi dépend non seulement de la carnation, mais également de la couleur des cheveux. Il faut donc en tenir compte avant de craquer.

Aussi dans Tendances :

blog comments powered by Disqus