EXCLUSIF logoL’été 2015 sera chaud. Du moins dans les bureaux lavallois de Shan.

Métro a appris que la griffe balnéaire haut de gamme ouvrira trois nouvelles boutiques d’ici la fin de l’année: à Woodbridge, en banlieue nord de Toronto (dont l’inauguration est imminente), à Santa Monica, dans la région de Los Angeles, et à Palm Beach, en Floride.

Et cela sans compter le tout récent rapatriement du centre de liquidation à Mirabel.

«Mirabel est en plein expansion, a commenté le vice-président de Shan, Jean-François Sigouin en marge de l’ouverture officielle, qui avait lieu hier soir. Nous voulions aussi nous rapprocher du centre, là où il y a plus de trafic.» Le magasin de Saint-Sauveur a donc été fermé et déménagé dans la couronne nord de Montréal.

Boutique Shan

Le nouvel espace de liquidation se distingue particulièrement en vertu de son partenariat avec Jardin de ville, un détaillant québécois spécialisé dans le mobilier de jardin luxueux. Des soldes de 25% à 75% sur les collections antérieures et les fins de série de maillots et de prêt-à-porter balnéaire seront en vigueur toute l’année à Mirabel.

Le commerce de maillot est d’ailleurs moins saisonnier que jamais au Québec, avance M. Sigouin. «Notre chiffre d’affaires est aussi important, sinon plus, en hiver qu’en été», a-t-il souligné en précisant que sa clientèle voyage beaucoup.

En outre, la niche haut de gamme semble être un bon filon pour Shan, qui poursuit son expansion nord-américaine après avoir percé le marché asiatique ces dernières années. «Nous avons ciblé des endroits où une clientèle raffinée recherche des vêtements balnéaires à valeur ajoutée», a expliqué M. Sigouin à propos de la stratégie d’expansion de Shan.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!