La patinoire du lac aux Castors sur le mont Royal.

Le froid s’est fait attendre à Montréal, mais ça y est, l’hiver est là et les patinoires sont ouvertes, pour la plupart du moins. Pour agrémenter vos après-midi hivernaux, Métro vous suggère quelques patinoires où aller pratiquer votre coup de patin à Montréal.

En bonus, quelques suggestions venant d’ailleurs qu’on aimerait voir naître dans notre belle métropole.


Parc Maisonneuve

La patinoire du parc Maisonneuve a tous les avantages. Gratuite, située près d’une station de métro (Viau) et suffisamment grande pour ne pas être étourdi à force de tourner en rond, cette grande boucle est un havre pour les patineurs montréalais. À l’instar du parc dans lequel elle est aménagée, la patinoire semble à l’abri des bruits de la ville, même si elle est située non loin de la rue Sherbrooke. Par un beau samedi ensoleillé, la patinoire est souvent fort occupée, mais pour en profiter davantage, il vaut mieux s’y rendre par une belle soirée alors que la glace, bien éclairée, est plus libre.


La patinoire des Quais

La patinoire des Quais du Vieux-Montréal est un incontournable des plaisirs d’hiver montréalais. Située dans un milieu enchanteur, la glace réfrigérée a aussi l’avantage d’être entretenue par une zamboni, ce qui en garantit la qualité. Lorsque la température le permet, toute l’étendue qui, en été, accueille les pédalos, est ouverte aux patineurs. À ce moment, les patineurs ne sont plus contraints de tourner tous dans le même sens sur une surface restreinte et peuvent davantage s’éclater. Pour l’heure, la surface naturelle n’est pas ouverte, mais on peut toujours espérer plusieurs jours de temps froid! Fait à noter, il faut débourser 6$ par adulte pour profiter de la patinoire.


Lac aux Castors

La patinoire du lac aux Castors, sur le mont Royal, est certainement l’une des attractions les plus courues des touristes à la recherche d’immersion dans nos hivers québécois. Réfrigérée, la patinoire du lac aux Castors, qui s’étend sur 2 500 m2, offre une glace de qualité tout au long de l’hiver et ce, tout à fait gratuitement. En plus du décor, qui permet aux patineurs de quitter la ville sans jamais le faire complètement, le secteur du lac aux Castors permet aux patineurs et autres amateurs d’activités hivernales de terminer la journée par une séance de glissade sur tube ou une randonnée de ski de fond.


Parc Jarry

C’est sur un lac gelé que l’on patine au parc Jarry, avec lumière et musique, s’il vous plaît! La patinoire des sportifs est située dans une autre section du parc. Les patineurs du dimanche n’ont donc pas à côtoyer les énervés du slap shot. Avis à ceux qui sont aussi à l’aise que Bambi sur la glace, cette patinoire est peu fréquentée les soirs de la semaine. L’endroit idéal pour apprendre à patiner sans (trop) fracasser son amour propre.


Parc Lafontaine

Un classique, la patinoire du parc Lafontaine. Bien qu’on fasse le tour du plan d’eau du mythique parc, on n’a pas l’impression de tourner en rond, grâce à la forme du lac. Le parcours est d’une bonne longueur et on y patine au son de la musique.

Parc Molson
La petite glace du parc Molson reflète bien la forte présence de familles dans le secteur. Grands et (surtout) petits apprécieront l’endroit charmant pour effectuer leurs premiers coups de patin. Les soirs et les week-ends, l’endroit se remplit rapidement, alors mieux vaut, pour les «wannabe» Gaétan Boucher, s’y pointer en fin de soirée ou la semaine.
À l’angle des rues Beaubien et d’Iberville

Le Centre de la nature de Laval
À Laval, le Centre de la nature est un classique pour aller patiner en famille. Sur la glace de 500 m2 encerclée d’arbres, on peut patiner au son de la musique.
901, avenue du Parc, Saint-Vincent-de-Paul

*Pour trouver une patinoire près de chez vous ou connaître les conditions de la glace, c’est ICI.

Quelques idées à importer à Montréal

Domaine de la Forêt perdue
Pourquoi ne pas s’inspirer du Domaine de la Forêt perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel (près de Trois-Rivières), qui propose un labyrinthe de sentiers glacés pour les patineurs? Il y a sûrement un boisé dans l’est ou l’ouest de la ville qui pourrait abriter un tel concept. Pourquoi pas le parc Maisonneuve ou même le Jardin botanique?

Canal Rideau
Le Canal Rideau est l’une des patinoires les plus connues du pays. D’une longueur de 7,8 km, la patinoire est la plus longue du monde et permet d’observer certains des plus importants édifices de la capitale nationale. Tout a été pensé pour rendre la randonnée des patineurs agréable. Des stands sont installés à différents points et offrent des breuvages, de la nourriture et des cadeaux. Puisque le Canal n’est pas réfrigéré, il faut attendre que la température chute pour profiter de la glace. Bien que la qualité de la glace ne soit pas toujours parfaite, la balade en vaut vraiment le coup. Si seulement le Canal Lachine pouvait lui aussi se transformer chaque hiver en immense corridor glacé!

Sentiers de glace de la Dam-en-Terre
À Alma, au Lac-St-Jean, on retrouve 1,5 km de sentiers de patin, éclairés, dans les rues du terrain de camping de la Dam-en-Terre. Des sentiers larges et dégagés où l’on ne fait pas que tourner en rond. Nous aimerions voir apparaître de tels sentiers au parc-nature de l’Ile-de-la-Visitation par exemple.

Aussi dans :

blog comments powered by Disqus