Chantal Levesque/Métro Des enfants défilent dans une rue de Montréal

La Journée internationale des enfants disparus s’est déroulée hier à Montréal et dans ses alentours, où environ un millier d’enfants ont marché en leur mémoire.

Près de 1 000 enfants ont défilé hier matin dans les rues de Montréal, de Dorval et de Baie-D’Urfé. Un défilé organisé par l’organisation d’aide aux familles d’enfants disparus, le réseau Enfants-Retour et le CPE De mon cœur.

En participant à cette journée, Enfants-Retour a voulu braquer le projecteur sur cette problématique qui touche aussi le Québec. En effet, avec près de 6 287 signalements de disparitions d’enfants en 2016 (soit 17 enfants par jour) le Québec arrive au quatrième rang en la matière au pays. «Dans la province, il y a des centaines de jeunes qui manquent encore à l’appel», témoigne la directrice du réseau, Pina Arcamone.

Enfants-Retour s’investit depuis 1984 dans le soutien des familles d’enfants disparus. «On fait le pont entre la police et les familles, continue Mme Arcamone. On aide à poser des avis de recherche, à garder le contact entre les deux parties, et on partage les informations sur les réseaux sociaux pour que les gens gardent les yeux et les oreilles ouverts.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!