Projet Montréal vient de dévoiler son slogan et ses premières affiches électorales pour les prochaines élections municipales prévues le 5 novembre.

Sur ces affiches, on peut y lire le nom de la candidate de l’opposition officielle, Valérie Plante, mais également son slogan: «L’homme de la situation».

Largement commentée sur les réseaux sociaux, cette phrase aurait l’effet souhaité par le parti qui voulait utiliser «cette expression consacrée» pour «faire parler», selon le porte-parole de Projet Montréal, Marc-André Viau.

Alors qu’un premier sondage, commandé par Projet Montréal en juin dernier, révélait que Valérie Plante n’était connue que par 33% des sondés (85% pour Denis Coderre) et accordait une avance de 14 points à Denis Coderre, face à la candidate de l’opposition, cette stratégie pourrait faire gagner des points à Valérie Plante, estime une experte.

«Elle manque de notoriété et les maires d’arrondissement de Projet Montréal sont plus connus qu’elle, indique Danielle Pilette, professeure en gestion municipale à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Cette campagne est une bonne idée pour capter l’attention du public.»

Selon Danielle Pilette, ce slogan pourrait également renforcer «son positionnement comme femme». «C’est vraiment paradoxale, reconnait-elle, mais elle montre ainsi qu’elle est une femme qui est déterminée. C’est une bonne et habile stratégie qui permet aussi de donner une perception plus globale d’un parti qui était surtout connu localement.»

Cet avis n’est pas partagé par la chef de Vrai changement pour Montréal, la deuxième opposition municipale. Sur les réseaux sociaux, la conseillère de Pierrefonds-Roxboro, Justine McIntyre, a indiqué être «navrée de constater que Valérie [Plante] croit devoir se masculiniser pour gagner la mairie.

La campagne électorale débutera officiellement le 22 septembre. Tous les candidats devront se faire connaître avant la fin de la journée du 6 octobre.

Chef de l’opposition et conseillère dans l’arrondissement de Ville-Marie, Valérie Plante affrontera notamment le maire de Montréal, Denis Coderre, élu depuis 2013.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!