Mario Beauregard/Métro Formule E à Montréal, 2017

Un groupe de citoyens a tenté de se faire entendre mardi soir au conseil d’arrondissement de Ville-Marie, présidé par le maire de Montréal, Denis Coderre, pour réclamer notamment la délocalisation du circuit de Formule E (FE) sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Les citoyens du quartier Centre-Sud, où se tenait cet été l’épreuve de voitures électriques, ont élevé le ton lors de la période de questions accordée au public, alors que les échanges se sont tendus. «Cheap shot!» s’est exclamée au micro une citoyenne lorsque M. Coderre a rappelé qu’elle avait déjà déposé 19 plaintes au sujet de la FE.

«Beaucoup de gens sont fâchés et on va vraiment talonner le maire.»
– Heidi Miller, porte-parole de Formule Citoyenne, un groupe formé par des citoyens mécontents de la Formule E, avant la séance du conseil

Les tensions se sont aussi manifestées lorsque la conseillère et candidate à la mairie de Montréal Valérie Plante a répondu à une question d’une citoyenne et que Denis Coderre a répliqué : «ça sent les élections.»

Le résultat de 97 % d’approbation de la Formule E, tiré d’un «sondage» effectué par Richard Bergeron, lors d’un porte-à-porte cet été, a été décrit par Valérie Plante comme étant digne du dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

Au cours du dernier conseil municipal, Denis Coderre a promis de rendre publiques les données sur la FE demandées par les citoyens en fin d’année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!