Ottawa donne un coup de pouce au développement de la communauté anglophone de Montréal. Vingt-deux projets se partageront un financement de
4 415 801$ accordé par le gouvernement fédéral pour renforcer le bilinguisme dans la région de Montréal.

La majorité des projets et des organisations financés sont anglophones ou bilingues. Parmi eux se trouvent le Quebec Community Groups Network, le Youth Employment Services Foundation et la Fédération des Chambres de commerce du Québec. «Dans la région de Mont­réal, les anglophones sont minoritaires», a justifié hier Jacques Gourde, secrétaire parlementaire pour les Langues officielles. Il a soutenu par
ailleurs que ces initiatives stimuleraient l’économie. «L’art et la culture, très présents au sein de ces projets, sont importants pour
la vitalité économique de Mont­réal. Montréal ne serait pas ce qu’elle est sans la culture», a ajouté le député de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre des Programmes d’appui aux langues officielles, dont l’objectif est de pro­mouvoir le bilinguisme par le soutien aux minorités francophones et anglophones du pays.

Consultations privées
Le secrétaire parlementaire pour les Langues officielles était de passage à Montréal hier pour représenter le gouvernement aux consultations de l’après-Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008-2013. Ces consultations sont privées et restreintes à quelques organisations ayant été invitées.

Les autres citoyens qui souhaitent s’exprimer au sujet de leur réalité linguistique doivent remplir un questionnaire en ligne sur le site de Patrimoine canadien. «Les questions sont les mêmes que celles discutées en consultations», a soutenu M. Gourde. Aucun calendrier des consultations n’a été publié.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!