Chantal Lévesque/Métro Laurent Blanchard

Ancien maire par intérim de Montréal, Laurent Blanchard a décidé de démissionner de la présidence de Coalition Montréal.

Dans une lettre au ton souvent humoristique, qui a été envoyée lundi aux médias, M. Blanchard explique avoir pris cette décision avec «regret», dans le but d’offrir «une cure de jeunesse» au parti fondé par feu Marcel Côté, candidat à la mairie de Montréal en 2013, avant de décéder l’année suivante.

«Depuis mai 2014, je me suis efforcé avec quelques braves à garder le cap d’une union ponctuelle ou formelle avec les autres tenants d’une opposition forte, face à un omnimaire dont le fâcheux penchant à prendre ses lubies personnelles pour des objectifs institutionnels nous inquiétait tous», écrit-il, avant d’ajouter qu’«heureusement, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir».

Laurent Blanchard explique aussi regretter les résultats du scrutin électoral du 5 novembre dernier où seul l’«inexpugnable» Marvin Rotrand, chef de Coalition Montréal, «a résisté à la vague de Soeur Sourire [Valérie Plante]». M. Rotrand est l’uniquement représentant du parti au conseil municipal, alors que Coalition Montréal comptait six élus après les élections de 2013.

Il invite par ailleurs l’administration de Valérie Plante à s’inspirer des «valeurs» de Coalition Montréal en respectant «le libre vote des élus» et souhaite que son parti mette en avant «la diversité montréalaise».

«Mais en tant qu’aîné, blanc, mâle, et francophone – ce qui n’est évidemment pas un défaut en soi ! – je ne me sens pas le meilleur porte-étendard de cette noble cause particulière à la métropole du Québec», souligne-t-il.

Maire par intérim en 2013, après l’arrestation de Michael Applebaum, Laurent Blanchard s’était lancé en politique municipale en 2005. Réélu en 2009, il a finalement été battu quatre ans plus tard dans son district d’Hochelaga après de prendre la tête de Coalition Montréal en 2014.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!