Josie Desmarais

Quatre succursales de la Société québécoise du cannabis (SQC) verront le jour à Montréal dans la première phase de déploiement, a confirmé l’administration municipale lundi.

«On s’est entendu avec la Société des alcools du Québec (SAQ) et les quatre points de vente pressentis convenaient aussi à la SAQ, a indiqué le responsable du développement économique, Robert Beaudry. On parle d’un point de vente près des métros Berri-UQAM, Radisson, Jean-Talon et Lionel-Groulx pour la première phase.» Les adresses ne sont pas encore connues.

M. Beaudry a ajouté que ces lieux avaient été choisis parce qu’il «y avait déjà de la consommation». «Pour éviter que ce soit des lieux de destination, il faut rapidement qu’on passe à une phase deux. La SAQ était très intéressée à ce qu’on augmente le nombre de succursales», a précisé l’élu de Ville-Marie.

La répartition de ces nouveaux points de vente sera décidée par la SAQ, mais Robert Beaudry espère que la Ville de Montréal sera de nouveau consultée. Aucun lieu n’a été évoqué pour l’instant en vue de cette seconde phase.

Une des quatre premières succursales sera placée près du parc Émilie-Gamelin, un lieu où trouvent refuge beaucoup de toxicomanes et de personnes en situation d’itinérance. La Ville en est consciente et dit qu’il faudra «faire attention». «On a un comité d’experts avec des gens en toxicomanie et des groupes communautaires, qui connaissent ces gens en situation vulnérable et ils étaient à l’aise avec le point de vente», a assuré la responsable du développement social, Rosannie Filato.

Le chef de l’opposition à l’hôtel de ville, Lionel Perez, a dénoncé cette «annonce à la pièce». «J’aimerais avoir un portrait d’ensemble. On parle depuis le début de l’année des mesures qui seront mise en place pour traiter l’arrivée du cannabis légal et on n’a pas cette information», a-t-il déploré.

M. Perez aimerait que l’administration dévoile l’avis du Service de police de la Ville de Montréal et du comité d’experts sur la localisation des succursales.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!