Le Club Mount Stephen, un club social sélect de la rue Drummond fermé depuis le 23 décembre, deviendra le hall d’entrée d’un nouvel hôtel haut de gamme de 80 chambres qui doit être construit sur un terrain de stationnement adjacent.

Selon ce que rapporte The Gazette, l’édifice historique demeurera intouché. En entrevue au quotidien anglophone, Ian Copnick, le conseiller juridique de Tidan Hospitality and Real Estate Group, le propriétaire du Mount Stephen Club, a affirmé que l’hôtel de 11 étages serait construit à l’arrière de l’édifice. «Si on ne lève pas les yeux, on ne verra pas la différence», a-t-il assuré.

Pour l’instant, la Ville de Montréal n’a pas délivré les permis de construction nécessaires à la mise en place du chantier. Ian Copnick n’a ainsi pas été en mesure de préciser à quel moment le nouvel hôtel serait ouvert.

Il semble toutefois acquis qu’à son ouverture, l’hôtel rivalisera avec les plus grands hôtels de Montréal, tel que le St.James, en terme de prix.

Les syndiqués réengagés?

La fermeture du Club Mount Stephen, le 23 décembre, a causé la perte de 70 emplois. Les travailleurs, qui étaient alors en processus de syndicalisation, ignorent s’ils pourront retrouver leurs emplois à l’ouverture du nouvel hôtel.

Le propriétaire de l’édifice historique, l’entreprise privée Tidan Hospitality and Real Estate Group, n’a pas voulu préciser si les travailleurs mis à pied seraient invités à postuler pour les nouveaux emplois, selon ce que rapporte The Gazette.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!