Chantal Levesque/Métro Le square Viger

L’ilot Clark coûtera finalement 10M$ de plus que prévu initialement. La firme chargée de l’estimation avait dans un premier temps estimé les travaux à 40M$, alors que l’entreprise de construction TEQ.inc, seul soumissionnaire, proposait de réaliser les travaux pour 60M$.

Finalement, l’estimation de la Ville avait été rehaussée à 50M$, laissant tout de même écart de 15% entre le cout réel et l’estimation.

«Pour ce projet-ci, on a estimé que retourner en appel d’offres ne donnerait pas un résultat différent. Bien sûr les Montréalais attendent le dernier morceau du quartier des spectacles, on a évalué les couts, mais on a décidé d’aller de l’avant», a justifié la responsable de la culture, du patrimoine et du design au comité exécutif, Christine Gosselin, précisant qu’il est assez commun qu’un estimateur revoie ses chiffres une fois le dossier présenté. La commission sur l’examen des contrats a pourtant refusé de prendre en compte la deuxième estimation, mais a tout de même approuvé le contrat.

L’ilot Clark est un projet que traine Montréal depuis des années. Initialement prévus pour 2012, les travaux devraient se terminer en 2020. Les travaux du nouveau projet devaient débuter en avril 2018. Pourtant, seule la décontamination du terrain a été complétée à ce jour.

Christine Gosselin a affirmé que la patinoire réfrigérée de 2000 mètres carrés sera ouverte à l’hiver 2020.

Cette place, «dédiée aux spectacles du quotidien», selon les mots de Christine Gosselin, rassemblera les Montréalais et les touristes autour de la patinoire ou dans le café du chalet qui sera construit sur le terrain et qui ouvrira ses portes à l’automne 2019.

Dernière étape d’importants travaux d’aménagement dans le Quartier des spectacles, cette place viendra clore près de 10 ans de développements qui ont transformé la place des Festivals, la rue Sainte-Catherine, ou encore la promenade des Artistes.

63 M$ pour le square Viger
Initialement prévu pour le 375e anniversaire de Montréal, en 2017, le réaménagement du square Viger pourra enfin aller de l’avant, le comité exécutif ayant accordé un contrat de 63 M$ à Pomerleau inc. mercredi.

Les travaux toucheront davantage les alentours de la place que son centre même, très délicat à travailler puisqu’il se situe au-dessus du tunnel Ville-Marie. Cette situation avait retardé les travaux en 2016, une étude d’ingénierie avait été réclamée par le ministère de transports du Québec (MTQ). Les travaux avaient pu reprendre en octobre 2017 à la suite du feu vert du MTQ.

«Le parc est complètement abaissé, il n’y aura plus d’élévations de béton qui coupent le passage du parc avec le quartier qui l’entoure et la rue qui donne accès au parc va être retravaillée», a affirmé le responsable des grands parcs, des espaces verts et des grands projets au comité exécutif, Luc Ferrandez. La rue Saint-Denis passera en sens unique vers le sud entre l’avenue Viger et Saint-Antoine.

Amorcé sous l’administration Coderre, ce projet devait coûter 28M$. Le montant des travaux prévus par l’administration Plante s’élève à 63M$ et seront complétés en 2021.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!