Le conseiller de Pierrefonds-Roxboro Ouest, Bertrand A. Ward, a été accusé de «manœuvre électorale frauduleuse» par le Directeur général des élections (DGE).

Selon ce qu’a appris le quotidien La Presse, M. Ward aurait remis 5000$ en argent à un organisateur politique d’Union Montréal, René Leblanc, après les élections municipales de 2009. Cette somme d’argent aurait représenté un «remboursement forfaitaire pour les dépenses faites avant et pendant la campagne électorale de 2009», d’après ce que M. Leblanc a confié à La Presse.

Bertrand A. Ward, qui compte pas moins de 23 ans d’expérience politique sur la scène municipale, plaidera non coupable à ces accusations. Jusqu’à ce que le DGE rende sa décision, il siégera indépendant au conseil municipal. Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a indiqué par communiqué qu’il approuvait la décision de son conseiller.

Ce n’est pas la prochaine fois que M. Ward est dans l’eau chaude. L’an passé, il avait demandé des remboursements pour des dépenses injustifiées, selon un rapport du ministère des Affaires municipales.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!