Le maire Michael Applebaum a annoncé mercredi que le scénario de référence du projet Bonaventure serait revu. Cette nouvelle vision entraînerait la suppression du controversé corridor Dalhousie, au grand soulagement de plusieurs résidents. Le corridor Dalhousie, qui devait être réservé exclusivement aux autobus dans le cadre du réaménagement de l’autoroute Bonaventure, promettait de balafrer une partie du quartier de Griffintow.

En envisageant désormais de créer une voie préférentielle aux autobus sur une partie de la rue Duke pour les autobus à destination du centre-ville, l’existence du fameux corridor Dalhousie n’est désormais plus nécessaire. Initialement, la ville voulait y faire transiter environ 1200 autobus par jour, au grand désarroi de plusieurs résidents du quartier.

Le nouveau tracé évitera aussi de détruire une partie de l’édifice patrimonial Rhodier et ne mettra plus en péril l’essor de la nouvelle salle de spectacle qui a élu domicile dans l’édifice de la New city Gas, a résumé le maire de l’arrondissement, Benoit Dorais.

«Le Projet Bonaventure dans sa première mouture était tout simplement archaïque. Cette nouvelle mouture est la pièce manquante du puzzle pour nous permettre de faire de Griffintown un quartier durable et innovant», a ajouté Véronique Fournier, élue du Sud-Ouest.

Selon la présentation faite aux élus du comité exécutif, ce scénario, tout en respectant les contraintes de temps de trajet, est aussi moins coûteux. Seule la localisation de la zone de débarcadère, au niveau de la rue Notre-Dame pourrait éventuellement poser problème.

De son côté, le chef de Projet Montréal Richard Bergeron se dit satisfait. Il rappelle cependant que «l’administration ne propose toujours pas de plan concret pour relever les défis que pose le transit des citoyens entre la Rive-Sud et Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!