Mieux vaut tard que jamais, dit le dicton. C’est le cas pour l’autobus 100% électrique commandé par la Société de transport de Laval (STL), qui a finalement été reçu, mi-décembre… avec près d’un an de retard.

Les retards sont en partie explicables par l’homologation auprès de Transport Canada. C’est en effet vraisemblablement la première fois qu’un autobus 100% électrique de cette taille roulera au Canada. À l’heure actuelle la ville de Québec teste des minibus électriques de taille plus modeste. Plusieurs problèmes techniques liés aux batteries et à la puissance des véhicules ont d’ailleurs été rencontrés là-bas.

L’autobus qui roulera à Laval est toutefois de marque différente. Il est construit par l’américaine DesignLine. L’autobus sera testé pendant plus d’une année avant d’être ouverts aux usagers. La STL veut notamment mesurer l’autonomie du véhicule par temps froid, quand le chauffage est en marche, et l’été en mode climatisation, qui peuvent amputent l’autonomie des autos électriques de près de 40%.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!