La Petite Italie mise sur le divertissement pour redonner un peu de lustre au quartier où le taux de vacance des commerces tourne autour de 10%.

Si cette semaine est dédiée au design, à travers l’évènement D!SEGNO, la Société de développement commercial (SDC) Petite-Italie–Marché-Jean-Talon mise aussi sur le cinéma et des spectacles de tango en plein air.

Un parcours d’herbes aromatiques sera aussi institué sur les terrasses d’une quinzaine de restaurants et une centaine de carré d’arbres seront verdis. «On veut faire quelque chose de créatif, qui sort de l’ordinaire, pour donner une identité au quartier», a déclaré Roberto Tassinario, président de la Société de développement commercial.

Ce genre d’initiative vise à donner un coup de fouet au boulevard Saint-Laurent, dont plusieurs portions connaissent quelques difficultés économiques. Cette semaine, la SDC du boulevard Saint-Laurent, plus au Sud, avait fait de même et annoncé la tenue d’un festival de murales sur la Main, entre la rue Sherbrooke et l’avenue du Mont-Royal.

Organisé par LNDMRK, le festival comptera sur plusieurs muralistes locaux et internationaux pour réaliser une vingtaine de murales et faire de la rue un musée à ciel ouvert. L’évènement dont le budget est de 260 000$ (tiré du fonds des parcomètres) se tiendra du 13 au 16 juin.

Sur le web, plusieurs internautes se demandent si ce genre d’initiative sera suffisant pour revitaliser ces artères commerciales dans un contexte où les loyers et les taxes sont trop élevés et où les centres commerciaux en banlieue deviennent de plus en plus concurrentiels.

Dans l’arrondissement de Ville-Marie on semble plutôt privilégier la piétonisation pour attirer les clients. La première initiative de piétonisation, dans le Village, date de 2008 et s’étendait sur 800 mètres. Ce fut un tel succès que l’arrondissement a autorisé cette année huit démarches de piétonisation qui totaliseront 2,5km.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!