Un tout premier dépanneur Couche-Tard vient de recevoir son accréditation syndicale. C’est ce qu’a annoncé, mercredi la CSN, qui avait déposé sa demande il y a un mois pour le dépanneur situé à l’angle des rues Jean-Talon et Iberville.

«La première assemblée générale du nouveau syndicat a eu lieu en vue de la négociation d’une première convention collective», a indiqué Jean-Pierre Larche, porte-parole de la CSN.

La douzaine d’employés, que compte le dépanneur, veut notamment obtenir de meilleurs salaires alors que la maison mère a dégagé des profits de 302 M$ l’année dernière. Après l’échec en 2009 de la syndicalisation du dépanneur de Beloeil, c’est une première victoire pour la CSN

La centrale syndicale ne cache pas vouloir syndiquer plusieurs des quelque 200 dépanneurs Couche-Tard de la métropole. La direction de l’entreprise n’a pas souhaité réagir. 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!