Les barils de 200 litres seront facturés au maximum 20$ aux personnes intéressées, alors que leur coût se situe autour de 100 $.

La Ville distribuera 1 500 barils de récupération de l’eau de pluie. Ces derniers seront distribués par les éco-quartiers, a indiqué lundi, Alan DeSousa, responsable du développement durable à la Ville.

Les barils de 200 litres seront facturés au maximum 20$ aux personnes intéressées, alors que leur coût se situe autour de 100 $. Un appel d’offres sur invitation sera lancé prochainement pour leur achat.

Les barils seront distribués à l’automne. Plusieurs villes, dont Québec, Laval et Trois-Rivières, ont déjà adopté des incitatifs pour favoriser l’utilisation de barils de récupération de l’eau de pluie par leurs concitoyens.

Une fois placés sous les gouttières, les barils de récupération permettent notamment d’éviter les ruissellements vers les égouts. «Ce nouveau projet permettra de détourner annuellement des surfaces des toitures plus de 70 000m3 d’eau de pluie, ce qui représente environ 20 bassins olympiques», a ajouté Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif.

Si ce chiffre peut sembler important, il ne représente toutefois que 0,008 % de la quantité d’eau reçue annuellement à l’usine d’épuration des eaux usées de Montréal.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus