À compter du 1er janvier prochain, les usagers du transport en commun à Montréal devront débourser 75,50$ pour la CAM mensuelle à tarif ordinaire et 43,75$ pour la CAM à tarif réduit, soit une augmentation de 2,75$ par rapport à 2011 pour les deux titres. 

La Société de transport de Montréal (STM) a annoncé vendredi ces hausses. La CAM hebdo sera majorée à 23,50$ pour le tarif ordinaire, une hausse de 1,50$ par rapport à 2011, et à 13,75$ pour le tarif réduit, une hausse de 1$. Le titre 10 passages passera pour sa part à 24$ au tarif ordinaire et à 14$ au tarif réduit. Par ailleurs, les détenteurs du privilège à tarif réduit pourront se procurer le titre CAM 4 mois au coût de 164$, soit l’équivalent de quatre titres CAM au tarif réduit de 2011.

Les autres titres, soit le 1 passage, le 2 passages, le 1 jour, le 3 jours, le paiement comptant à bord de la ligne 747 – Aéroport P-E-Trudeau/Centre-Ville ainsi que le titre Soirée illimitée demeureront au même prix qu’en 2011. Le titre de 6 passages disparaîtra de la grille tarifaire.

Des hausses trop élevées, dit l’opposition
Les partis de l’opposition de la Ville de Montréal ont immédiatement dénoncé les nouvelles hausses de tarifs annoncées par la STM.

«En dix ans, l’administration Tremblay aura haussé le prix de la carte mensuelle régulière (CAM) de 51%, soit de 50$ à 75,50$, et la carte mensuelle tarif réduit de 75%, soit de 25$ à 43,75$, une hausse carrément excessive et démesurée», a déploré par voie de communiqué la conseillère municipale de Villeray et porte-parole de l’Opposition officielle de Vision Montréal en matière de transport, Elsie Lefebvre. «Pour une famille de deux adultes et deux enfants ces hausses représentent une somme colossale de 1062$ de plus à payer par rapport aux tarifs de 2002», a-t-elle ajouté.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, a aussi dénoncé cette hausse, en plus d’inviter la Ville et la STM à réclamer de nouveaux investissements à Ottawa et à Québec. «Je constate que pour les 10 ans de l’administration Tremblay à la Ville de Montréal, les citoyens reçoivent en cadeau une 12e hausse des tarifs de la STM. À 3,8% d’augmentation, le prix de la CAM augmente encore une fois plus vite que l’inflation», a-t-il noté.

La CAM Longueuil disparaît
La STM a également indiqué que la CAM Longueuil, qui avait été créée pour une période transitoire d’un an, allait bien disparaître. Ce faisant, la tarification à la station Longueuil – Université de Sherbrooke sera la même qu’à celle des stations situées à Laval, conformément à l’entente de principe survenue entre les municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal et à l’entente de juin 2010 avec le Réseau de transport de Longueuil qui prévoyait une harmonisation complète des tarifs aux stations hors de Montréal au 1er janvier 2012.  

Le titre mensuel de base, valide à partir de l’ensemble des stations de métro situées à l’extérieur de Montréal, sera dorénavant la TRAM 3, qui permet l’utilisation des réseaux de transport de Longueuil et de Laval ainsi que celle du train de banlieue à certaines gares.

Aussi dans Montréal:

blog comments powered by Disqus