Des habitants de Saint-Michel et des acteurs locaux résistent à l’implantation d’un centre de compostage dans leur arrondissement.

«Saint-Michel est en passe de devenir un quartier vert, avec le plus grand parc montréalais, assure Claude Bricault, rédacteur du Journal de Saint-Michel. Vous pensez que l’installation d’une cheminée de 75 pieds va dans ce sens?»

Montréal prévoit l’installation d’un centre de compostage des déchets organiques sur l’ancien site d’enfouissement de Saint-Michel.

«Pour le moment, personne ne connait les nuisances qui peuvent être causées par les activités de compostage, mais on nous parle de fortes odeurs et de vermines. On a déjà connu cela avec le dépotoir, on n’en veut plus», déclare Eve-Isabelle Chevrier de l’association Vivre Saint-Michel en santé.

Depuis la fermeture du dépotoir en 2009, Montréal projetait de créer sur le site, une vaste plaine verte. «Ce projet de parc permettrait la revitalisation d’un quartier souvent considéré comme la poubelle de Montréal, affirme Denis Sirois, directeur général de la Corporation de développement économique et communautaire Centre-Nord. Le centre de compostage met en péril cet élan.»

Un tel projet a, selon eux, davantage sa place dans une zone industrielle plutôt qu’à proximité d’habitations. «Il ne s’agit pas de dire pas dans ma cour, mais plutôt notre cour est pleine», souligne Marjolaine Villefranche, directrice de la Maison d’Haïti, un organisme très implanté dans le quartier.

La Ville de Montréal attend le rapport de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) et se refuse à tout autre commentaire pour le moment. Elle rappelle tout de même que le site a été choisi en concertation avec le ministère de l’Environnement et que la Ville y a des droits acquis.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!