Yves Provencher/Métro La frise à l’extérieur du bâtiment est l’œuvre de Leopold Weisz, un passager de seconde classe du Titanic.

La Brigade Arts Affaires de Montréal (BAAM) a franchi jeudi une première étape en vue de réaliser son souhait d’offrir une oeuvre d’art public à Montréal pour son 375e anniversaire.

Cet organisme à but non lucratif de 35 jeunes entrepreneurs volontaires, qui souhaitent favoriser l’implication des jeunes dans le milieu des arts, a rassemblé un nombre important de jeunes entrepreneurs issus du milieu artistique au Musée des beaux-arts de Montréal. Ils lançaient ainsi leur campagne de financement, avec un objectif de 100 000$, qui permettra de faire l’acquisition de l’œuvre.

«L’art contribue à la crédibilité et à la réputation internationale de Montréal comme métropole culturelle, il faut encourager les initiatives de mécénat provenant de la relève d’affaires», estime l’entrepreneur Alexandre Taillefer qui a parrainé la soirée.

L’œuvre d’art offerte n’est pas encore connue, mais il est déjà certain qu’elle sera réalisée par un artiste québécois et sera à la disposition des yeux du public quelque part au centre-ville. Un comité sera créé afin de choisir l’œuvre qui sera offerte.

L’organisme souhaite ainsi «montrer à quel point la jeunesse montréalaise s’implique dans le milieu des arts et que la relève est déjà présente».

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!