Yves Provencher/Métro Le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François Croteau

L’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a remporté les honneurs au Gala de reconnaissance en environnement dans la catégorie Corps publics et institutions, mardi.

Le plan de lutte aux îlots de chaleur urbains, mis en place l’année dernière, a devancé le projet de recyclage des matériaux d’excavation, présenté par l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, et le projet de patinoire durable, présenté par la Direction des immeubles de la Ville de Montréal.

Richard Bergeron, le chef de Projet Montréal, a rappelé que l’arrondissement de Rosemont et son maire, François Croteau, avaient entrepris «une véritable révolution verte à Montréal, notamment grâce à de nombreuses mesures, telles que les toits blancs, les ruelles vertes, la lutte aux îlots de chaleur, l’agriculture urbaine et la collecte des résidus de compostage».

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus