Mathias Marchal/Métro

À la suite des découvertes faites par Métro, l’arrondissement de Ville-Marie se penchera sur la question des stationnements illégaux proposés par des stations-service.

«Un avis ordonnant de cesser tout usage non autorisé par le certificat d’occupation sera adressé», indique la porte-parole de l’arrondissement Anik de Repentigny après avoir confirmé que la station-service Esso au coin des rues Ontario et Papineau n’avait aucune autorisation pour proposer du stationnement commercial.

Cette dernière offre pourtant des places de stationnement au prix de 10$ de l’heure ou 100$ par mois à ceux qui s’informent de cette possibilité. Lors du passage de Métro en début de semaine, une vingtaine de voitures était garée sur les pourtours de la station-service.

Depuis 2001, l’arrondissement du centre-ville ne délivre plus de permis pour des stationnements commerciaux de surface. «Ceux qui subsistent sont dérogatoires, protégés par des droits acquis ou illégaux», indique Mme de Repentigny. Toute utilisation illégale de ce terrain peut être signalée à l’arrondissement en composant le 311.

Depuis 2007, le nombre de stationnements illégaux sur des terrains vacants est passé de 30 à 19, ayant été remplacés par des projets immobiliers.

Cette activité nuit aux revenus de la Ville et des arrondissements en concurrençant directement ses parcomètres. Elle est toutefois symptomatique du manque d’offre de stationnement longue durée dans certains secteurs de la ville. L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal songe à la création d’une vignette pour faciliter le stationnement sur rue des commerçants, mais le projet n’a jusqu’ici pas abouti.

D’autres exemples
Au coin de la rue Sherbrooke et du boulevard Saint-Laurent : la station Esso sert visiblement à garer les voitures des clients des restaurants.

Au coin des rues Sherbrooke et Jeanne-Mance : même si le pompiste a fermé sa station, plusieurs voitures continuent d’en occuper les abords.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!