Les communications opérationnelles en matière de sécurité publique sur le territoire de l’agglomération de Montréal seront renforcées au cours des prochains mois.

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a donné le feu vert à l’octroi du contrat pour la phase 1 du projet SERAM, qui permettra de remplacer les anciens systèmes de communication qui sont en place et, ultimement, de renforcer la sécurité publique sur l’île de Montréal.

Le contrat a été scindé en trois phases,  «afin de stimuler la concurrence en maximisant le nombre de fournisseurs potentiels, dans le but d’obtenir les meilleurs prix possibles», a indiqué le président du comité exécutif, Michael Applebaum.

Le contrat pour la première phase du projet SERAM a été octroyé à l’entreprise Cassidian Communications Corp. L’entreprise Cassidian devra acquérir, installer, gérer et maintenir le nouveau système de communication opérationnelle. Son coût est de 42,5 M$, soit «environ 37 % en dessous des estimés internes de la Ville», a indiqué l’administration du maire Gérald Tremblay.

Dans le cadre de la deuxième phase, des terminaux d’utilisateurs de type walkie-talkie seront achetés.

La Commission d’examen des contrats doit examiner le dossier avant que l’octroi du contrat ne soit officialisé, ce qui devrait être fait en juin par le conseil d’agglomération.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!