Yves Provencher/Archives Métro

Les employés de la Société du Vieux-Port de Montréal (SVPM) déclencheront une grève générale illimitée ce vendredi, à midi.

Leur syndicat n’a pas été en mesure de s’entendre avec l’employeur au cours des négociations visant à renouveler leur contrat de travail, échu depuis le 31 mars dernier. L’impasse dans les discussions porte surtout sur les salaires. Les syndiqués demandent un rattrapage salarial qui ferait en sorte qu’ils gagneraient au minimum 15$ de l’heure.

Jusqu’à tout récemment, les salaires des employés syndiqués à la SVPM se situaient entre 10,67$ et près de 28$ de l’heure. À la suite de l’augmentation du salaire minimum à 10,75$, la plus basse rémunération offerte été révisée. «Mais, dans les faits, il n’y a personne qui gagnait 10,6

,7$», a dit cette semaine la porte-parole du SVPM, Sophie Morin, en évoquant les augmentations salariales qui ont été consenties dans les dernières années et le mouvement des employés d’une échelle salariale à l’autre.

La rémunération de l’ensemble des 300 employés de la SVPM oscille aujourd’hui entre 12,26$ et plus de 28$ de l’heure. D’après le syndicat, 47% d’entre eux gagnent moins de 15$ de l’heure.

Le syndicat a comparé les salaires de ses membres à ceux des employés qui ont des fonctions similaires au Parc olympique et au Parc Jean-Drapeau. Il dit avoir constaté une différence de 5 à 7$ de l’heure.

En plus du rattrapage salarial, les employés du Vieux-Port demandent que des congés soient accordés à ceux qui travaillent de façon occasionnelle.

La SVPM a offert de son côté des augmentations salariales de 9,5% sur quatre ans à ses employés. Elle s’est aussi dite ouverte à mettre sur pied un comité paritaire qui se pencherait sur leurs conditions de travail.

Puisque les 300 employés de la SVPM seront en grève, le Centre des sciences de Montréal et le cinéma IMAX seront fermés, de même que le Port d’escale et la Plage de l’Horloge. Les autres activités extérieures seront maintenues et les commerces situés sur le site demeureront ouverts.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!