BEAUHARNOIS, Qc — Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a annoncé jeudi la première étape visant à assurer le retrait permanent du navire Kathryn Spirit des rives de Beauharnois en Montérégie.

Ce navire abandonné par son propriétaire est amarré depuis 2011.

Le Groupe St-Pierre commencera les travaux en décembre pour stabiliser davantage le navire. Il construira autour de lui un batardeau de protection et l’isolera du milieu marin. Cette étape, qui sera terminée au cours de l’hiver, facilitera le démantèlement futur et le retrait intégral du navire.

Les plans et le financement pour les prochaines étapes sont actuellement en cours de finalisation. Les travaux devraient commencer au printemps.

Le ministre Garneau a dit vouloir répondre aux préoccupations soulevées depuis plusieurs années concernant ce cargo abandonné. Il a souligné que le gouvernement fédéral reconnaissait les risques que les navires abandonnés, négligés et les épaves de navires posaient pour la sécurité de la navigation, le milieu marin, la santé publique et les économies locales.

Construit en 1967, le Kathryn Spirit a opéré comme navire marchand pendant plusieurs années. Il a été acheté par Excavation René Saint-Pierre inc. puis remorqué le 8 septembre 2011 à sa position actuelle à Beauharnois, pour être démantelé sur place.

Faute d’obtenir un certificat d’autorisation du Québec, notamment, le Groupe Saint-Pierre n’a pu mettre son projet en oeuvre et le navire a été vendu à la compagnie mexicaine Reciclajes Ecológicos Marítimos pour être démantelé à l’étranger. Devant l’impossibilité d’obtenir les autorisations nécessaires, le départ du bateau de Beauharnois n’a jamais eu lieu et le navire a été abandonné par son propriétaire à la fin de l’année 2015.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus