Bientôt, les noix ne seront plus emballées dans des sachets individuels dans les restaurants McDonald’s. Cette nouvelle pratique suscite de nombreuses réactions de personnes allergiques ou de parents qui ont des enfants allergiques aux arachides et aux noix.

«C’est vraiment dommage, écrit sur Facebook un père de 4 enfants. J’appréciais grandement le fait que nous pouvions manger sans inquiétude puisque mon plus grand est allergique aux noix et aux arachides. C’est donc terminé pour nous et McDo.»

Mercredi, Marie-Josée Bettez avait partagé sur sa page Facebook Déjouer les allergies une photo de ce qui serait une note interne de McDonald’s, faisant état d’une nouvelle directive concernant les produits qui contiennent des noix. Sa publication a été partagée plus de 1000 fois et a suscité des centaines de réactions.

On peut lire sur la note que la chaîne de restaurants comptait commencer à servir les produits contenant des noix qui ne seront plus emballées dans des sachets individuels à compter du lancement d’un nouveau produit, le McFlurry SKOR.

Le McFlurry SKOR est le premier produit McDonald’s qui contiendra des noix ou des arachides non emballées, a confirmé par courriel à TC Media Anne-Julie Maltais, directrice des communications, région de l’Est, pour McDonald’s. Il sera introduit dans les restaurants de la chaîne le 17 janvier. «Par conséquent, les produits offerts dans nos restaurants pourraient contenir ou être en contact avec des arachides, des noix et d’autres allergènes. Cela signifie qu’il y a possibilité de contamination croisée entre les noix et les autres produits à notre menu», a précisé Mme Maltais.

Elle a par ailleurs détaillé que l’exploitation des cuisines et l’aménagement des restaurants avaient aussi changé. «Les produits à notre menu peuvent maintenant être préparés différemment; il y a davantage d’espace partagé dans les aires d’entreposage, de cuisson et de préparation; et il y a davantage d’équipement, d’ustensiles et de présentoirs partagés qu’auparavant.»

McDonald’s affirme être une «entreprise soucieuse des besoins de ses clients souffrant d’allergies» et assure que ces informations seront diffusées dans ses restaurants et sur ses différentes plateformes.

«Un changement de menu aussi important, ça fait jaser».

Mme Bettez, co-auteure du livre Déjouer les allergies alimentaires, dit avoir reçu plusieurs témoignages de personnes qui ont fait part de leur mécontentement à McDonald’s par rapport à ces changements. «Un changement de menu aussi important, ça fait jaser», admet-elle.

«[McDonald’s] a tout à fait le droit de changer [son] menu comme il le souhaite, mais c’est un changement qui est important pour les personnes aux prises avec des allergies aux arachides et aux noix, dans la mesure où c’était un restaurant beaucoup fréquenté par les jeunes familles avec cette condition, a-t-elle confié à TC Média. Ça sera à la clientèle allergique de prendre sa décision.»

«La gestion des allergies en restaurant, c’est un méchant défi.» – Marie-Josée Bettez, co-auteure du livre Déjouer les allergies alimentaires et fondatrice du site web Déjouez les allergies

Pour Mme Bettez, deux tendances se dessinent actuellement dans le milieu de la restauration par rapport aux allergies. D’une part, elle constate l’émergence de nouveaux restaurants qui portent une attention particulière aux besoins de la clientèle allergique. D’un autre côté, elle fait état de «gens qui ont affirmé avoir été très mal reçus dans des restaurants, où on leur disait carrément qu’on ne pouvait pas les servir parce qu’il était impossible de garantir que le repas serait sans risques.» L’incident, en août, à propos d’un tartare de saumon servi par erreur à un client allergique, à Sherbrooke, a suscité de nombreuses inquiétudes pour cette clientèle, assure-t-elle.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus