TORONTO — Les scientifiques ont préparé un cadeau pour le 150e anniversaire du Canada, et il s’agit d’un présent tout ce qu’il y a de plus unique.

Une équipe de généticiens moléculaires de l’Hôpital pour enfants malades de Toronto ont séquencé le génome du castor canadien afin de souligner le cent cinquantenaire du pays.

Stephen Scherer a dirigé le projet pendant six mois. Son équipe a élaboré une nouvelle approche pour assembler les génomes et a décidé de l’utiliser une première fois sur l’animal qui compte parmi les plus importants de l’histoire du pays, remontant à aussi loin que la traite des fourrures.

Le génome a été séquencé en partie en utilisant l’ADN de Ward, un castor mâle de 10 ans vivant au zoo de Toronto avec sa compagne, June, clin d’oeil aux parents de l’émission des années 1950 «Leave It To Beaver».

M. Scherer précise que la technologie sera aussi utilisée pour mieux cartographier les génomes des familles touchées par l’autisme, afin de déterminer si des mutations génétiques sont derrière le trouble neurologique.

Les résultats de la recherche ont été publiés vendredi dans le journal G3: Genes/Genomes/Genetics, qui présente sur sa couverture une photo du premier timbre canadien à illustrer le symbole national.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!