MONTRÉAL — Le faible taux de chômage présente des défis pour l’industrie du transport et de la logistique au Québec, qui tiendra lundi une foire de l’emploi dans l’espoir de combler plus de 300 postes.

Une cinquantaine d’entreprises issues des secteurs du transport maritime, routier, ferroviaire et aérien tiendront des kiosques au quai Alexandra dans le Vieux-Port de Montréal.

Les chercheurs d’emplois pourront s’y informer des postes disponibles, discuter avec les employeurs et remettre leur curriculum vitae.

Les chauffeurs sont particulièrement en demande, a indiqué l’organisateur et directeur général de Cargo M, Mathieu Charbonneau, en entrevue avec La Presse canadienne.

Bien que la plupart des postes sont associés à l’industrie du transport, plusieurs sont liés à d’autres domaines. La Société de transport de Montréal cherche par exemple un expert en relations de travail et avantages sociaux.

Les changements technologiques entraînent de nouveaux besoins. La compagnie de chemin de fer Canadien National recrute notamment un concepteur d’applications.

L’an dernier, plus de 15 pour cent des postes ont été comblés le jour même de l’événement, a indiqué Mathieu Charbonneau. Il souhaite un résultat similaire cette année.

Les besoins sont grands dans cette industrie qui souffre d’une pénurie de main-d’oeuvre, a-t-il lancé.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!