LONGUEUIL, Qc – Le bras robotique canadien de la Station spatiale internationale a été mis à contribution, ce mercredi matin, pour capter dans l’espace la capsule inhabitée Dragon qui a été lancée dimanche, au Centre spatial Kennedy, par une fusée Falcon 9 de la compagnie privée américaine SpaceX.

Dragon transporte des vivres de toutes sortes pour l’équipage de la Station spatiale.

Les astronautes Suna Williams, de l’agence spatiale américaine, et Akihiko Hoshide, de l’Agence spatiale japonaise, ont manipulé le bras robotisé de la station pour agripper Dragon et l’amarrer. Jeudi, l’équipage de la Station pourra ouvrir le sas et entrer dans la capsule.

Les astronautes disposeront ensuite de deux semaines pour sortir les 450 kilogrammes de matériel transporté et remplir de nouveau Dragon avec plus de 750 kilogrammes de chargement qui repartira vers la Terre.

Il s’agit du premier vol commercial privé de ravitaillement de la Station spatiale réalisé pour le compte de la NASA.

La capsule Dragon est équipée d’un bouclier thermique; elle ne sera donc pas détruite en brûlant dans l’atmosphère terrestre comme les autres cargos. Elle amortira sa descente avec un parachute et plongera dans l’océan où elle est récupérée avec sa cargaison.

Son retour sur Terre est programmé pour le 28 octobre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!