JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

VICTORIA – Des milliers de manifestants se sont rassemblés, lundi, devant l’Assemblée législative de Colombie-Britannique, à Victoria, afin de protester contre le projet d’oléoduc Northern Gateway, jurant de se coucher devant les bulldozers si le projet d’Enbridge est approuvé.

Le chef des premières nations de la côte ouest, Art Sterritt, a déclaré que les conservateurs fédéraux pourraient perdre leurs 26 sièges dans la province si le projet recevait le feu vert.

Même si M. Sterritt a prôné le recours à la désobéissance civile advenant la construction de l’oléoduc, aucun geste de cette nature n’a été posé lundi lors de la manifestation organisée par des groupes autochtones, des syndicats et des organisations environnementales.

L’objectif de la manifestation était d’envoyer un message clair aux gouvernements provinciaux et fédéral au sujet de l’oléoduc Northern Gateway, qui servirait à transporter du bitume dilué produit à partir des sables bitumineux d’Alberta jusqu’au port de Kitimat, près de la côte britanno-colombienne.

Environ 4500 personnes avaient signé une pétition en ligne en appui à la manifestation de lundi et à une autre qui se déroulera mercredi devant les bureaux de députés provinciaux dans 55 villes à travers la Colombie-Britannique.

Les audiences pour l’évaluation environnementale du projet ont été ajournées pour une semaine et reprendront le 29 octobre à Prince George.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!