MONTRÉAL – À l’occasion de la Journée internationale des travailleurs, célébrée mardi, le gouvernement du Québec procédera à une hausse de 25 cents l’heure du salaire minimum, pour qu’il atteigne 9,90$ l’heure.

Les employés touchant un pourboire verront leur taux horaire haussé de 20 cents l’heure pour s’établir à 8,55 $ l’heure.

Le ministère du Travail en avait fait l’annonce en décembre dernier.

La ministre Lise Thériault avait alors déclaré que cette augmentation permettrait d’améliorer la qualité de vie des personnes à faible revenu tout en assurant la compétitivité des entreprises.

Pour ce qui est des travailleurs de certains secteurs de l’industrie du vêtement, le taux du salaire horaire passera de 9,65 $ à 9,90 $.

Pour les cueilleurs de framboises, le taux du salaire minimum passera de 2,84 $ le kilogramme à 2,91 $. Pour les cueilleurs de fraises, le taux passera de 75 cents le kilogramme, à 77 cents.

Quelque 255 000 travailleurs devraient ainsi profiter de la hausse du taux du salaire minimum, dont 155 000 femmes.

Plus de 91 pour cent des travailleurs payés au salaire minimum oeuvrent dans le domaine des services, plus précisément dans le secteur du commerce de détail, dans l’hébergement et la restauration.

Cette augmentation fait partie du Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale. Depuis 2003, le salaire minimum a connu une croissance de 35,6 pour cent, en passant de 7,30 $ à 9,90 $ l’heure.

-

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus