WHITEHORSE – Un député fédéral du Yukon qui avait soutenu une famille mexicaine menacée de déportation se retire du dossier parce que les parents auraient falsifié un document pour donner du poids à leur cause.

Sergio Rojas et Linda Martinez avaient plaidé devant les autorités de l’immigration que leur garçon de trois ans nécessitait des soins qui ne sont pas offerts au Mexique, et demandaient ainsi de demeurer au Canada «pour des raisons humanitaires».

Mais selon le député Ryan Leef, une lettre remise à la famille par le Centre pour le développement de l’enfant du Yukon a été modifiée pour donner du poids à la requête des parents.

La famille a plaidé que le petit Jonathan présentait une déformation du crâne et des problèmes aux muscles cervicaux, que son état requérait des soins quotidiens et que de tels soins n’étaient pas offerts au Mexique.

Mais selon le député conservateur, les parents ont exagéré l’urgence et l’ampleur des soins requis par le petit Jonathan, et ont même modifié les signatures au bas de la lettre rédigée par la clinique.

Le député se dit trahi par ces altérations apportées au document, et se retire du dossier.

«Ils n’ont pas seulement ajouté du poids (à leur cause): ils ont ajouté des lignes sur la qualité des soins (…) et ce que le Mexique pouvait offrir», a-t-il dit. Selon M. Leef, les parents ont en fait laissé croire que seul le Canada pouvait offrir les soins requis par leur enfant — «si ces soins sont réellement requis, au demeurant».

Il est injuste de manipuler ainsi le mécanisme de l’immigration, soutient M. Leef, qui sera plus méfiant à l’avenir face à des demandes de soutien provenant habituellement d’honnêtes gens.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!