Archives Métro Lawrence Cannon

MONTRÉAL – L’ambassadeur du Canada à Paris Lawrence Cannon a «formellement démenti» la rumeur voulant qu’il revienne au Québec pour se présenter aux prochaines élections fédérales sous la bannière du Parti conservateur.

Sur son compte Twitter, il a réfuté les informations du journaliste de La Presse Denis Lessard, qui l’avait présenté comme le prochain candidat du parti de Stephen Harper dans la circonscription de Louis-Hébert, à Québec.

Selon les informations de La Presse, si le gouvernement conservateur était réélu, M. Cannon reprendrait ses fonctions de lieutenant québécois du premier ministre.

L’ambassadeur a écrit qu’il était «heureux» de poursuivre son mandat à Paris — un poste qu’il occupe depuis 2012.

De 2008 à 2012, M. Cannon avait assumé les fonctions de ministre des Transports et de ministre des Affaires étrangères au gouvernement conservateur. Il a été emporté par la vague orange aux dernières élections fédérales, en 2011. Il était alors député de Pontiac, dans l’Outaouais.

Louis-Hébert est un comté actuellement détenu par le néo-démocrate Denis Blanchette. Les conservateurs avaient réussi à gagner la circonscription en 2006, avant de la perdre aux élections de 2008.

M. Cannon a été élu député de la circonscription de La Peltrie, à Québec, en 1985 — il avait alors défait Pauline Marois — et en en 1989. Il fut ministre des Communications sous le deuxième gouvernement de Robert Bourassa, de 1990 à 1994.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!