Collbaoration spéciale René Vezina

René Vézina sera à la barre de Déficit zéro à Télé-Québec l’hiver prochain.

Les Québécois ont un rapport tordu à l’argent, croit René Vézina, chroniqueur au journal Les Affaires. «Si on en a, il ne faut pas en parler, si on n’en a pas, il ne faut pas trop que ça paraisse…» résume-t-il. Et ce tabou mène bien souvent à une mauvaise gestion des ressources financières. C’est pour remédier à cette situation que Vézina animera à compter de l’hiver prochain Déficit zéro, un nouveau magazine de finances personnelles diffusé à Télé-Québec.

Il s’agira d’une deuxième émission produite par la nouvelle boîte de production TC Media. «On voulait travailler un projet d’émission qui serait passionnante et surtout utile, qui aiderait les gens pour vrai, a précisé Philippe Lapointe, vice-président principal au développement des médias multiplateformes de la boîte, en conférence de presse téléphonique hier. Et on a donc mis à profit les ressources de TC; c’est pourquoi le groupe Les Affaires aura beaucoup de liens avec l’émission.»

Il s’agira donc d’un magazine avec un élément documentaire, poursuit-il. «Et ce ne sera pas un show de chaises; chaque émission va suivre le cas d’une famille en temps réel.»

Se faire parler de budget, d’économies et de finances peut en rebuter plus d’un, mais René Vézina, chroniqueur au magazine Les Affaires, assure que l’émission n’aura rien d’assommant. «On n’est pas là pour être moralisateur, je ne serai pas déguisé en curé! lance-t-il. On ne parlera pas de la crise européenne, mais plutôt des petits défis qui attendent les gens au quotidien.»

L’animateur cite en exemple l’éducation financière des enfants : «Le quart des enfants de 12 ans ont un téléphone portable, de nos jours, ce qui vient avec une facture; et pourtant, les finances personnelles demeurent un sujet dont on ne parle pas assez à nos enfants, si bien qu’ils n’ont pas un rapport clair à l’argent parce que, pour ne pas paraître cheap, on ne leur dit pas qu’on ne peut pas se permettre telle ou telle dépense.»

L’émission s’adressera aux familles de classe moyenne; avec l’aide d’une équipe d’experts, René Vézina tentera de les aider à «essayer d’étirer les dollars». «Et quand il est question de gestion de l’argent, c’est sûr que ça vient toucher les valeurs des gens, précise Philippe Lapointe. On va faire des exercices de priorisation avec les gens, ce qui touche beaucoup le côté émotif.»

Déficit zéro comprendra 12 épisodes de 30 minutes chacun.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!