MONTRÉAL – Il aura fallu un peu de temps et quelques efforts pour que l’organisation juive B’nai Brith détecte la pointe d’humour intégrée dans une affiche du festival Juste pour rire.

L’affiche du spectacle «Le prénom», sur laquelle on voit un bébé arborant une moustache similaire à celle d’Adolf Hitler, restera donc accrochée devant le Monument-National.

L’image avait suscité la colère de l’organisation juive B’nai Brith, selon qui cette représentation rappelait de douloureux souvenirs de l’Holocauste.

Juste pour rire avait réagi en plaidant qu’en fait, le spectacle dénonçait la haine et avait invité les représentants du B’nai Brith à assister à une représentation, ce qui fut fait.

Or selon le porte-parole du B’nai Brith, Steven Slimovitch, l’organisation n’a plus aucune doléance après avoir vu la pièce de théâtre.

«On est contents du fait que la pièce démontre clairement qu’il n’y a aucune place au Canada pour la haine, que la haine y est inacceptable», a-t-il déclaré.

M. Slimovitch a également expliqué que le B’nai Brith s’était montré particulièrement sensible puisque l’affiche a fait son apparition dans la métropole peu après que des protestataires eurent fait un salut nazi aux policiers montréalais lors des manifestations étudiantes, un geste que l’organisation avait vertement critiqué.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!