Yves Provencher/Métro Mike Ward

«Ils m’ont demandé d’animer un gala… Ils sont vraiment CAVES!» a lancé Mike Ward en ouverture de sa soirée dédiée au stand-up. On objectera que c’était une excellente idée.

«Me demander d’animer un gala, c’est comme demander à Jean-François Harrisson de garder des enfants», a affirmé Ward en ouverture de son gala F*ck les variétés. Et vlan.

Enchaînant les gags, l’humoriste s’est révolté contre Les Lionnes, s’est moqué des troublantes connaissances musicales de Gregory Charles («Un gars qui connaît toutes les paroles de toutes les chansons, ce n’est pas un humoriste, c’est un autiste!») et a promis que, durant sa soirée, il n’y aurait pas de jongleur, pas de clown et pas d’imitateur. «En gros, il n’y aura pas d’artistes que, lorsque tu les vois, tu te demandes : c’est dans quel pays que c’est drôle, cette marde-là?!»

Laissant beaucoup de place à la relève, ce qui était plutôt cool de sa part, l’animateur a invité Guillaume Wagner, qui a parlé de souveraineté, confiant à quel point il vivait mal la défaite de 1995. «Tout ce que je dis, c’est qu’on est différents, pis me semble qu’on mérite d’exister; pas juste de résister», a affirmé le jeune homme. La charismatique Korine Côté a ensuite exposé ses déboires avec internet haute vitesse qui ne l’est pas assez (lire : haute vitesse) et s’est révoltée contre les gens qui s’achètent des Mac et qui deviennent «automatiquement fréchiers et gossants avec tout [leur] entourage». Puis, l’hyperactif et fort comique Olivier Martineau a beaucoup fait rire en sautant du coq à l’âne.

Durant ses interventions, Ward a notamment abordé le thème des étudiants. «La raison pour laquelle je n’ai pas donné mon opinion, c’est que je ne pensais pas avoir quelque chose à dire. Je ne pensais pas que les gens diraient : ‘‘Chut, chut, chut, le gars qui gagne sa vie en faisant des jokes de pl*ttes va nous dire comment gérer ça!’’»

Son comparse Maxim Martin a présenté un numéro cinglant dans lequel il s’est insurgé contre le verdict rendu dans l’affaire Guy Turcotte. «Dire que cet homme-là souffre d’une maladie mentale, c’est insulter les gens qui souffrent vraiment de maladie mentale!» Il s’est également désolé de la stupidité ambiante et des gens obnubilés par Occupation double. Pour éviter la «reproduction de gens épais», il a assez crûment, on l’avoue, suggéré à ces dames de «pratiquer le vagin sélectif».

Pour cette soirée, Mike a aussi eu la superbe idée d’inviter l’hilarant humoriste new-yorkais Godfrey, qui a offert un numéro dans la plus pure tradition du stand-up sur les terroristes et la sécurité dans les aéroports. Cela dit, en clôture de gala, Ward s’est désolé de ne pas avoir choqué plus de gens. Cathy Gauthier et JF Mercier sont alors venus lui prêter main-forte…

Certes, cette soirée n’était pas faite pour toutes les oreilles, mais ce fut néanmoins un gala rafraîchissant, drôle et rythmé. Alors… f*ck les variétés?

Ils ont dit…
Quelques gags lancés pendant le gala :

  • «On a fait un référendum et ç’a fini 50-50, parce que neuh neuh, y’en a qui voulaient garder leurs Rocheuses.» – Guillaume Wagner
  • «Voyons don’! Vingt secondes pour savoir si je veux fermer i-Tunes!! La Nasa fait un décompte de seulement 10 secondes, pis ils envoient des gens dans l’espace!» – Korine Côté
  • «[Quand on était jeunes], on voulait sauver la forêt amazonienne, là on sauve des chanteurs à Star Académie.» – Maxim Martin
  • «La prochaine chanson, j’aimerais la dédier à toutes les filles qui ont déjà volé quelque chose chez Ardène.» – Olivier Martineau
  • «Les filles, si vous voulez pas que votre chum se crosse, ben… sortez pas avec un gars!» – Cathy Gauthier

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!