Collaboration spéciale L'artiste Stéphane Gilot expose ses oeuvres à la Galerie de l'UQAM cet automne.

Si Montréal est une ville hautement culturelle, on peut en dire autant de ses universités.

À l’UQAM, à Concordia et à McGill, on trouve une foule de lieux de diffusion qu’investissent les étudiants, les professeurs, mais également des artistes reconnus. Intrinsèquement liées à la vie sur le campus, les manifestations culturelles s’expriment sous toutes sortes de formes à l’université.

«À l’UQAM, la création artistique est sur un pied d’égalité avec la recherche, en grande partie en raison de l’importance de notre faculté des arts, explique Nathalie Benoit, directrice de la Division de la promotion institutionnelle de l’UQAM. L’université possède plusieurs lieux de diffusion permettant aux étudiants de présenter leur travail et où les Montréalais peuvent faire de réelles découvertes, voir des choses qu’ils ne trouveront pas ailleurs.»

Depuis quelques années, l’UQAM a également la volonté de faire sortir la culture de ses murs et travaille entre autres en partenariat avec le Quartier des spectacles et certains festivals. Un exemple? Des étudiants ont réalisé certaines vidéos projetées sur le pavillon Président-Kennedy, qu’on surnomme «le bateau».

À McGill, on présente quelque 650 événements culturels par année. L’université anglophone compte neuf compagnies de théâtre gérées uniquement par les étudiants et possède son propre musée d’histoire naturelle, le Musée Redpath. L’École de musique Schulich présente quant à elle une foule de concerts, dont 80 % sont gratuits.

«C’est une responsabilité de partager ce qui se fait chez nous avec la communauté, mais c’est aussi une chance unique pour le public d’entendre, pour quelques dollars, des étudiants de cycle supérieur et des professeurs qui se produisent un peu partout dans le monde», souligne Julie Fortier, directrice par intérim des relations avec les médias à McGill.

Catherine Wild, la doyenne de la Faculté des beaux-arts de Concordia – la plus grande faculté d’art au Canada avec 58 programmes –, affirme pour sa part que les manifestations culturelles sont une extension naturelle de ce qui se passe dans la communauté universitaire et de son effervescence.

«Concordia possède même son propre festival d’art organisé entièrement par les étudiants : Art Matters!» souligne-t-elle.

Événements : Ça se passe cet automne à l’université et c’est gratuit.

  • UQAM

Multiversité/Métacampus
Stéphane Gilot, Galerie de l’UQAM (1400, rue Berri)
Jusqu’au 6 octobre

  • Concordia

La rentrée
Artistes : Pierre Dalpé, Mariane Bourcheix-Laporte, Eliza Griffiths, Galerie FOFA (1515, rue Sainte-Catherine Ouest)
Du 4 au 12 octobre

  • McGill

Death by Aria, concert d’airs d’Opéra McGill
Salle Pollack, (555, rue Sherbrooke Ouest)
29 septembre, 20 h

Au moment de mettre sous presse, l’Université de Montréal n’avait pas répondu aux questions de Métro.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus