Sharkpixs

Kate Middleton et le prince William ont obtenu une injonction empêchant le magazine français Closer de publier d’autres images de la femme du prince à moitié nue, selon une décision rendue par un juge aujourd’hui (18 septembre).

La compagnie de publication du magazine, Mondadori France, devra payer une amende d’environ 13 000 $ par jour si elle publie d’autres images prises par un paparazzi alors que Kate Middleton avait les seins nus, durant un voyage avec son mari.

Le juge a également décidé que la compagnie devrait payer un montant de 2613 $ en frais de justice.

Soulignons que l’équipe légale de Kate et William aimerait interroger le paparazzi qui a pris les images, Valerie Suau, qui se fait très discrète depuis la publication des photos.

Les enquêteurs aimeraient connaître les détails entourant la journée où les images ont été prises afin de découvrir si d’autres personnes étaient impliquées.

Si elle est trouvée coupable, la photographe, ainsi que l’éditeur de Closer, Laurence Pieau, pourraient faire face à une peine de prison d’un an.

Crédit photo : ©ZUMAPRESS.com/Keystone Press

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!