Yves Provencher / Métro «On est vraiment contents», dit Stéphane Lafleur, secondé par ses accolytes.

Hier soir au Théâtre Plaza, le septième Gala alternatif de la musique indépendante du Québec, animé avec aplomb par domlebo, a remis ses prix dans une ambiance cool et relaxe. Retour sur la chose.

Les preuves d’amour ont continué de pleuvoir sur l’Acadienne Lisa LeBlanc. Sacrée Artiste de l’année et Révélation de l’année, celle qui a connu un essor incroyable en peu de temps s’est également mérité les honneurs pour sa chanson Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde, devenue un véritable hymne des matins pas faciles. Malheureusement, la grande gagnante était absente de la fête hier soir.

Sinon, encensé par la critique, les fans pis pas mal tout le monde, Astronomie, d’Avec pas d’casque, a été sacré Album folk de l’année. Le groupe mené par Stéphane Lafleur s’est vu remettre le sexy trophée (original, pesant, rouge, en forme de radio avec des cornes d’orignal dessus) de l’Auteur-compositeur de l’année. «On est contents et ça fait plaisir!» a résumé le leader de la bande. Son comparse batteur Joël Vaudreuil, que le parolier a remercié pendant l’ADISQ pour lui avoir donné la motivation de continuer, a fait un bilan super positif de ces derniers mois sur la route. «Cette année, on a fait une quarantaine de shows. Habituellement, ça nous prend au moins deux ans pour en faire autant. Pis le ratio show le fun versus show pas l’fun a été vraiment bon. Si j’avais eu ces notes-là à l’école, j’aurais été vraiment heureux!»

Les sœurs Boulay, grandes gagnantes des Francouvertes 2012 qui font craquer tout le monde sur leur passage, ont continué sur leur franche lancée. En effet, les Gaspésiennes ont été nommées Nouvel artiste au plus grand potentiel. «Ça n’arrête pas d’être beau pis le fun!» s’est réjouie Mélanie. Sa frangine Stéphanie, quant à elle, a dit sa joie d’avoir participé à un gala pour la première fois. «D’habitude, on est plus des ‘‘pyjama girls’’, faque c’était pas mal amusant de se choisir une tenue!»

Un bonheur n’arrivant jamais seul, les deux filles se préparent à entrer en studio «dans un chalet au fond du bois» pour enregistrer leur premier long jeu, qui sera réalisé par Philippe B. «On prévoit le sortir en mars 2013!» espèrent-elles.

Finalement, Canailles, excellente formation qui sait faire le party comme nulle autre ou presque, est repartie avec deux prix, Spectacle de l’année et Album country de l’année. Les membres n’ont d’ailleurs pas manqué de souligner leur léger étonnement et de blaguer un peu au sujet de la catégorie dans laquelle ils ont été récompensés. «On est super contents mais, hum.. on ne fait pas du country?»

Les gagnants
Quelques-uns des artistes qui sont repartis avec un trophée hier soir :

  • Artiste de l’année. Lisa LeBlanc
  • Auteur-compositeur de l’année. Avec pas d’casque
  • Album rock de l’année. Les Dales Hawerchuk (Le tour du chapeau)
  • Album métal de l’année. Anonymus (État brute)
  • Album hip-hop de l’année. Alaclair Ensemble (Musique Bas-Canadienne d’aujourd’hui)

Aussi dans Culture:

blog comments powered by Disqus