On s’y attendait : Incendies domine la course aux Jutra avec 10 citations. Le dévoilement des finalistes à la grand-messe du cinéma québécois nous a toutefois réservé une (belle) surprise en accordant une place de choix à plusieurs films d’auteur, dont Les signes vitaux, de Sophie Desraspe, et Curling, de Denis Côté, qui se retrouvent dans la catégorie du Meilleur film de 2010. Ils se mesureront aux Amours imaginaires de Xavier Dolan, au 10 ½ de Podz et au favori du public et de la critique, Incendies, de Denis Villeneuve.

Ce dernier a d’ailleurs salué le choix des finalistes. «C’est l’fun de voir que les Jutra représentent bien le cinéma d’auteur et pas seulement les gros succès au box-office. Le jury a fait une maudite bonne job! a-t-il lancé en riant. Je voyage beaucoup en ce moment et, partout, j’entends parler de « la nouvelle mouvance du cinéma québécois ». C’est génial.»

 Villeneuve s’est aussi réjoui pour son équipe, et particulièrement pour ses comédiennes principales, Lubna Azabal et Mélissa Désormeaux-Poulin, qui courent toutes deux la chance de repartir avec le prix de la Meilleure actrice. «Ces filles-là, elles portent le film sur leurs épaules. Elles sont la grande qualité d’Incendies, à mon avis.» «Je prends ça comme une belle tape dans le dos et je suis heureuse de faire partie d’un film qui a marqué tant de gens», a déclaré Mélissa Désormeaux-Poulin.

La comédie Cabotins, le drame La cité et le thriller d’horreur Les 7 jours du Talion tirent également leur épingle du jeu en amassant cinq nominations chacun. 10 ½ arrive juste derrière avec quatre citations, dont une pour Claude Legault à titre de Meilleur acteur. Son partenaire de jeu, le jeune Robert Naylor, n’a pas eu la même chance, lui qui a pourtant été retenu dans la même catégorie aux Génie.

Jean Lapointe, à qui on remettra le Jutra hommage, court la chance de repartir avec un autre trophée sous le bras puisque son nom figure dans la catégorie du Meilleur acteur de soutien pour À l’origine d’un cri, de  Robin Aubert.

Autre choix qui allait de soi : la sélection d’Adrien Morot dans la catégorie du Meilleur maquillage pour Barney’s Version, un film pour lequel il a aussi reçu une nomination aux Oscars. Le Jutra Billet d’or du film ayant obtenu le plus grand succès au box-office sera décerné à Piché: entre ciel et terre. Le biopic de Sylvain Archambault a amassé des recettes de plus de 3 M$.

Avant le dévoilement des finalistes, les animateurs de la soirée, Sylvie Moreau et Yves P. Pelletier se sont adressés aux journalistes. «Quand j’ai vu les 40 films en lice cette année, je me suis dit que coanimer avec Sylvie, c’était probablement ma meilleure chance de monter sur scène!» a rigolé Yves  P. Pelletier. Le réalisateur ne croyait pas si bien dire, puisque son Baiser du barbu n’apparaît nulle part dans la liste des finalistes.

Villeneuve s’envole pour L.A.
Denis Villeneuve partira pour Los Angeles dans les prochains jours afin de mousser sa campagne en vue des Oscars, où Incendies est cité à titre de Meilleur film en langue étrangère. D’ici le 27 février, le cinéaste québécois participera à plusieurs rencontres avec les membres de l’Académie en plus d’assister à des projections privées de son dernier long métrage.

Il s’agit de la stratégie préconisée par Sony Pictures Classics, le distributeur d’Incendies en sol américain. «J’ai un horaire chargé, mais ils ne me font pas faire n’importe quoi, a précisé Villeneuve. Ils sont très respectueux de mon travail.» Incendies sortira à New York et à Los Angeles le 22 avril. 

La liste complète des nominations aux Jutra.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!