Daphné Caron/Urbania Robin Millette

Pas besoin de rencontrer Robin Millette dans un coin sombre pour acheter sa «drogue auditive» : tout est en ligne et parfaitement légal sur hex-hit.com.

C’est quoi, de la drogue auditive?
C’est des hits de sons, qui procurent un effet au cerveau grâce à des battements binauraux, des battements créés par la différence de fréquence entre les sons. Sous l’effet de ces battements, les deux hémisphères du cerveau essaient de se synchroniser. Ça induit un état de méditation qui a des effets différents sur tout le monde. Y a des gens qui tremblent, d’autres qui ressentent de grandes chaleurs; on peut avoir des hallucinations, voir des couleurs. Vu que les battements ne sont pas très agréables à entendre, on les accompagne d’une musique.

Et vous les vendez comment?
On vend toujours 3 hits à la fois : 1 de 64 minutes, 1 de 32 et 1 de 16, pour 8,88 $. Au début, ça prend une bonne heure avant que ton cerveau s’habitue. Mais c’est un entraînement, et une fois que ton cerveau comprend où tu veux l’emmener, ça lui prend seulement quelques minutes.

Est-ce que c’est l’équivalent des Magic Eye, mais pour les oreilles?
Moi, ça me fait peur, ces affaires-là!

Est-ce qu’on peut faire un badtrip de sons?
J’en ai jamais vu. Mais comme j’ai dit, ça ressemble beaucoup à la méditation : as-tu déjà vu quelqu’un faire un badtrip de méditation? La seule et unique contre-indication, qui n’est pas encore vraiment bien expliquée, c’est l’épilepsie.

Est-ce qu’il y a des risques d’accoutumance?
Non; tu peux écouter le même hit plusieurs fois et tu vas toujours ressentir le même effet. Même que plus tu en fais, plus tu ressens l’effet.

Quel genre de buzz ça donne, exactement, vos hits?
Moi, je pense que ça ressemble beaucoup à de l’héroïne.

Parlez-vous en connaissance de cause?
Non! Mais marijuana, crack, mescaline, tous les effets sont théoriquement possibles. Ça ressemble beaucoup à des voyages astraux, mais comme ça fonctionne avec la suggestibilité, si on vous dit que vous devriez sentir tel effet, vous devriez le ressentir. Il y a des gens plus réceptifs à ça que d’autres.

Donc c’est essentiellement basé sur l’effet placebo?
Oui. Mais ça marche! On voit même des applications pharmaceutiques et médicales du binaural apparaître. En Floride, un centre de désintoxication l’utilise pour compenser les effets de sevrage dans le cerveau. Le binaural, c’est une drogue antidépendance!

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!