Universal pictures Jordana Brewster et Paul Walker reprennent leurs rôles dans le sixième volet de la série Fast & Furious.

La série Fast & Furious en est à son sixième volet. L’actrice Jordana Brewster s’y est investie à plein régime.

Il n’y a peut-être qu’un film où il est possible d’utiliser l’expression «machines bien huilées» pour décrire à la fois les voitures et les acteurs qu’il présente : Fast & Furious (Rapides et dangereux), bien entendu, qui en est déjà à son sixième épisode. Dans la logique de la franchise, l’Américain musclé Dominic Toretto (Vin Diesel) et sa bande de voleurs de voitures prennent à nouveau le volant pour barrer la route aux méchants.

Cette fois-ci, la troupe laisse son empreinte carbonique à Londres, où elle doit stopper le vilain Britannique Owen Shaw (Luke Evans), non sans défier la mort en effectuant quelques cascades spectaculaires à bord de ses bolides.

Dans cette masse de testostérone, on retrouve la très calme Mia Toretto, la sœur de Dominic, incarnée par Jordana Brewster. Métro s’est entretenu avec l’actrice, qui nous parle de vitesse, de lingerie et… de douchebag»!

La femme que vous incarnez dans le dernier Fast & Furious est devenue mère. Le film vous a-t-il donné le goût d’avoir un enfant?
Oui. Je veux des enfants dans un avenir proche. J’aimerais en avoir deux ou trois, alors je suis mieux de me dépêcher [elle a 33 ans]! Mon mari, qui a 11 ans de plus que moi, est prêt quand je suis prête!

Les femmes ont autant de scènes de combat que les hommes dans le film. Étiez-vous déçu de ne pas en avoir?
Un peu! C’était un sacrifice. Mais j’aime ce que le fait d’être mère apporte à l’histoire. Ça montre aussi le côté plus vulnérable de Dom (Vin Diesel). Le fait qu’il ait un neveu change la dynamique entre lui et Mia et entre Mia et Brian [son mari à l’écran, Paul Walker]. Mais ça fait aussi que je n’ai pu botter des derrières comme ceux de Gal [Gadot], de Michelle [Rodriguez] et de Gina [Carano]!

Dans le film, les filles ont un petit côté manipulateur. Avez-vous déjà usé de votre charme pour obtenir des faveurs?
Seulement dans des occasions spéciales! [Rires] Si je souhaite éviter une contravention, par exemple, ou si j’essaie de monter à bord d’un avion à la toute dernière minute! Je flirte et je complimente les gens. Ça fonctionne. Ça désarme les autres.

En plus de Dwayne Johnson et de Vin Diesel, un acteur au crâne rasé, dont on taira le nom pour garder la surprise, apparaît à la fin du film. Dans Fast & Furious, on craque vraiment pour les hommes chauves, musclés et imberbes, non?
Certains disent que les hommes chauves ont un taux de testostérone plus élevé… Ça semble être le cas dans cette franchise!

Vous ne saviez pas conduire avant le premier Fast & Furious. J’imagine que vous n’êtes donc pas une passionnée d’automobiles. Que conduisez-vous?
Je ne connais pas grand-chose aux bagnoles. Mais j’adore ma voiture. C’est une Range Rover Sport. Et je dois dire que j’aime bien faire de la vitesse…

Vous êtes-vous déjà fait prendre?
Deux fois. Deux contraventions.

Disons les vraies choses : les gars qui conduisent des voitures modifiées ont l’air un peu ridicules. Est-ce que leur voiture est l’extension de leur appareil génital?
Je crois que c’est vrai dans certains cas. Et quand ça l’est, on le voit tout de suite. Au volant des voitures les plus clinquantes et les plus bruyantes, on trouve des douchebags! C’est comme le bijou clinquant ou le sac à main énorme que traînent certaines. Je ne crois pas qu’on ait à utiliser des objets pour se mettre en valeur.

Au cours des années, on vous a vue à plusieurs reprises poser en lingerie pour des magazines comme Maxim. Ai-je le droit de penser que vous êtes ainsi chez vous?
[Rires] Bien sûr! Et je suis aussi belle dans la réalité que dans les séances photo… Je porte toujours du maquillage, j’ai toujours les cheveux parfaits et je suis toujours pimpante. Non, bien sûr que non. Je m’ennuie de mes Ugg! J’aime être confortable.

Sans aucun doute, il y aura un Fast & Furious 7. Que pouvez-vous nous en dire?
Rien n’est encore confirmé. Je souhaite qu’on continue à creuser mon personnage, et j’aimerais qu’on retourne à nos racines, à Los Angeles. Ça serait génial de retrouver nos héros chez eux, dans leur monde.

Fast & Furious 6
En salle dès vendredi

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!