Isak Anklew Le chef suédois Niclas Lundberg et ses assistants, vedettes de YouTube

Bye-bye, maisons de disques! D’abord bastion des vidéos maison, YouTube est en train de devenir une puissante plateforme de divertissement. Par l’intermédiaire de son programme de partenariat, YouTube fait équipe avec des utilisateurs prometteurs et vend de la publicité pour eux. Résultat : une foule de personnes, surtout des jeunes, gagnent leur vie grâce à (et sur) YouTube.

Il y a un an et demi, Isak Anklew, étudiant universitaire suédois de 23 ans, s’est acheté un téléphone intelligent. Pour essayer la fonction vidéo, il filme son ami Niclas Lundberg en train de faire semblant de cuisiner et publie la vidéo sur YouTube. Aujourd’hui, leur émission, Regular Ordinary Swedish Mealtime, est l’émission culinaire la plus regardée en Suède; leur vidéo la plus populaire a été regardée plus de quatre millions de fois. «Notre célébrité n’est pas celle des stars du rock, dit An-klew. Nous sommes célèbres d’une autre façon. Les gens ordinaires s’identifient à nous.» Lundberg, 24 ans, ajoute : «Ma plus grande peur n’est pas de ne plus faire d’argent avec ce projet, mais que les gens se tannent.»

YouTube n’est plus qu’un simple site où les parents téléversent des vidéos de famille. Il est devenu un site lucratif où de jeunes (et moins jeunes) personnes talentueuses percent rapidement. «Nous voulons que les gens fassent carrière sur YouTube, explique Sara Mormino, chef des partenariats pour YouTube. Ce site ne remplacera pas la télé, mais il représente un choix de plus. Et contrairement aux chaînes télévisées, c’est une plateforme mondiale, que n’importe qui peut utiliser pour se faire connaître.» Autrement dit, YouTube a découvert qu’il existe beaucoup de Justin Bieber en puissance et qu’il peut les aider à connaître la gloire – tout en encaissant quelques dollars au passage.

L’équipe de Mormino choisit des partenaires de YouTube, soit des utilisateurs comme Regular Ordinary Swedish Mealtime, et vend de la publicité pour leur compte. Les revenus sont divisés entre YouTube et le partenaire (Marmino se limite à révéler que l’artiste empoche la plus grosse part). Le site compte maintenant plus de 30 000 partenaires dans 14 pays, et a récemment lancé son programme en Russie et en République tchèque.

Il y a plusieurs années, l’humoriste français Max Boublil a publié des vidéos sur YouTube «pour plaisanter». Aujourd’hui, après avoir généré plus de 68 millions de visionnements, il gagne bien sa vie comme vedette de YouTube. «Les jeunes ne regardent plus la télé, observe-t-il. YouTube est la meilleure façon d’entrer en contact avec eux.» Patrick Macharovsky, cinéaste tchèque 18 ans, ajoute : «Sans YouTube, personne ne m’aurait remarqué.»

Malgré la récession, les revenus du Programme Partenaire ont doublé en 2011 par rapport à 2010. Et YouTube, qui appartient maintenant à Google, prévoit poursuivre son expansion en ajoutant d’autres pays à son programme cette année. Boublil, 32 ans, s’est récemment vu offrir un rôle dans une émission diffusée sur la chaîne française Canal+. «Mais je n’étais pas à l’aise à la télé, dit-il. YouTube crée un lien spécial entre l’artiste et le public, parce que les gens doivent choisir de te regarder.»

Comment devenir populaire?

«N’espérez pas que votre vidéo se propage d’elle-même, prévient Stephenie Keller, qui enseigne la gestion commerciale de la musique au Berklee College of Music de Boston. Utilisez des mots-clés pertinents et évitez de publier des vidéos qui font amateur. C’était charmant au début, mais plus maintenant.» Envoyez les liens à vos amis et demandez-leur de les transmettre à leur entourage. Deux des anciens étudiants de Mme Keller gèrent la carrière de Karmin, le duo vedette de YouTube. «Reprenez des chansons connues, conseille Keller. Ou misez sur un élément qui vous différencie des autres.»

YouTube en chiffres

  • Plus de 4 milliards de visionnements par jour (hausse de 30 % au cours des 8 derniers mois)
  • 60 heures de vidéo téléversées par minute (hausse de 25 % en 8 mois)
  • 3 milliards d’heures de vidéo regardées par mois
  • 800 millions d’utilisateurs uniques visitent YouTube chaque mois
  • 1 billion de visionnements en 2011
  • L’équivalent de 500 ans de vidéos YouTube visionnés sur Facebook par jour
  • 700 vidéos YouTube partagés sur Twitter par minute

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus