SPVM Cet homme a été aperçu à la station Lionel-Groulx, puis à la station Henri-Bourassa le matin du 25 avril, alors que deux bombes fumigènes y étaient déposées. Il est considéré comme suspect.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a dévoilé mardi les photos de plusieurs personnes soupçonnées d’avoir commis des infractions lors des récentes manifestations étudiantes.

Deux hommes sont recherchés en lien avec huit graffitis réalisés entre le 2 et le 16 avril avec de la peinture en aérosol grise et verte sur la façade et un des murs de l’Hôtel de ville d’Outremont. Les messages «Indignez-vous», «Bloquons la hausse» et «À mort les porcs et la police» avaient notamment été inscrits sur l’édifice.

Un autre homme, soupçonné d’avoir laissé un engin fumigène sur le quai de la station de métro Berri-UQAM le 16 avril, est recherché par les policiers.

Le SPVM a aussi mis la main sur les images de deux hommes, âgés d’environ 25 ans, qui auraient lancé un engin fumigène, cette fois à la station Honoré-Beaugrand.

Un homme et une femme, également âgés d’environ 25 ans, sont pour leur part recherchés en lien avec une banderole accrochée le 24 avril, sur un édifice du gouvernement du Québec, situé au 2050 rue de Bleury. Les deux comparses auraient réussi à pénétrer dans l’édifice et à monter au dernier étage pour accrocher une banderole clamant «Forons le capitalisme». Ils seraient ressortis par la porte arrière.

Enfin, un homme d’environ 25 ans a été aperçu à la station Lionel-Groulx, puis à la station Henri-Bourassa le matin du 25 avril, alors que deux bombes fumigènes y étaient déposées. Il est considéré comme suspect par les policiers.

Quiconque ayant des informations concernant les personnes recherchées sont invitées à communiquer avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133. Les policiers s’engagent à préserver l’anonymat des sources et leur confidentialité.

Aussi dans Conflit étudiant :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!