Denis Beaumont/Métro Michael Applebaum

La Ville de Montréal a réagi vendredi aux aveux de son ancien ingénieur Gilles Surprenant, qui a reconnu devant la commission Charbonneau avoir touché 600 000$ en pots-de-vin sur une période de 20 ans.

«Je suis dégoûté par ce que j’ai entendu à la commission Charbonneau», a déclaré Michael Applebaum, président du comité exécutif.

La Ville a depuis demandé au service des contentieux de faire tout en leur pouvoir pour récupérer cet argent. Une rencontre est prévue lundi entre le maire Gérald Tremblay, M. Applebaum et ce service.

M. Applebaum a aussi rappelé les mesures mises en place depuis 2009 pour contrer la corruption, tel que le bureau des contrôleurs, les examens des contrats par une commission et la nomination de Guy Hébert comme directeur général, qui se décrit comme une spécialiste «en redressement d’entreprise».

M. Applebaum a ajouté que depuis quelques semaines des contrats ont aussi été suspendus.

La Ville compte 29 000 employés et selon M. Applebaum, il peut y avoir des personnes corrompues, mais leur objectif est de découvrir qui sont ces personnes et de les amener en cour.

Cela n’est pas suffisant aux yeux de Louise Harel, chef de l’Opposition officielle, qui continue toujours de réclamer la démission du maire Tremblay. «Ça faisait partie de sa job d’être responsable», a-t-elle dit.

Aussi dans La commission Charbonneau :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!