Isabelle Bergeron / TC Media Né à Cartierville, David Lemieux (à droite) a découvert la boxe à Ahuntsic. Il combat pour le championnat du monde des poids moyens de l'IBF. Il affrontera au centre Bell, le 20 juin, le français Hassan N'Dam.

Le boxeur québécois David Lemieux se battra pour un titre mondial le 20 juin, au centre Bell. Il affrontera le Français Hassan N’Dam pour la ceinture de l’Internationale Boxing Federation (IBF) des poids moyens. Il promet de ne pas sortir du ring «sans la ceinture».

C’est devant des visiteurs déchaînés que Lemieux s’est présenté aux médias et à ses fans au centre Bell pour la traditionnelle conférence de presse. Lemieux (33-2, 31 K.-O.), affrontera un boxeur réputé pour avoir gagné quasiment tous ses combats (31-1, 18 K.-O.). Confiant et tranquille, Lemieux a beaucoup souri aux propos très vifs du clan de son adversaire.

Mous Ouicher, l’entraîneur de N’Dam, visiblement furieux, a vertement critiqué la bourse de 51 000$ reçue pour le combat. N’Dam s’est carrément comparé aux meilleurs boxeurs du monde nuançant malgré tout son propos. «Je ne sous-estime pas Lemieux, mais je ne leur surestime pas non plus.» Il indique au passage qu’il a étudié son adversaire et qu’il connaît tout de lui, «je suis venu pour repartir avec la ceinture», a-t-il déclaré.

Calme et confiance
Le boxeur québécois a rappelé qu’il a beaucoup changé. «Si tu crois avoir étudié Lemieux, laisse-moi te dire que tu n’as pas bien fait tes devoirs», a-t-il lancé en souriant. «Je ne sortirais pas du centre Bell sans la ceinture», a-t-il assuré.

Marc Ramsay, l’entraineur de Lemieux, a souligné que le combat se remporte sur le ring et qu’un boxeur se forme avec des entrainements dans le gymnase. «La vraie finale ne se gagne pas avec des déclarations dans les médias», a-t-il asséné.

Lemieux a promis un beau combat samedi. «Je m’attends au meilleur de N’Dam, mais, grâce à cela, vous aurez le meilleur de Lemieux», a-t-il ajouté. À 27 ans, c’est sa première occasion de se battre pour un titre mondiale.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!