TC Media/Archives Les graffitis à connotation antigentrification sont monnaie courante à Hochelaga-Maisonneuve.

Les élus de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ont approuvé l’octroi d’un contrat d’un peu plus de 97 000$ à l’Institut national de recherche scientifique (INRS), afin de procéder aux études en lien avec le mandat du comité des assises sur la gentrification.

La somme exacte de 97 345$ a été affectée à ce projet, à même le surplus de l’arrondissement.

«Rappelons que le comité organisateur s’est doté d’un mandat clair qui viendra expliquer sous différents angles le phénomène de la gentrification dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, a expliqué Réal Ménard, maire de l’arrondissement. Cet octroi d’un contrat à l’INRS est une première étape dans l’évolution des travaux du comité organisateur des assises sur la gentrification.»

Dans l’entente faite avec l’arrondissement, l’INRS s’est engagée à réaliser une recension des écrits sur la gentrification, brosser le tableau des transformations du marché résidentiel, évaluer le marché locatif abordable, dresser un portrait de la population gentrificatrice et établir l’impact de l’embourgeoisement sur les commerces.

Selon le comité des assises, les études qui seront réalisées mèneront à la rédaction d’un plan d’action avec des solutions concrètes.

«Plusieurs rencontres sont déjà prévues entre les membres du comité organisateur des assises, entre les mois de décembre et mars prochains, afin de bien guider l’avancement des recherches avec l’INRS, a continué Michel Roy, directeur général de La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve. Cette démarche de collaboration est essentielle pour arriver à l’obtention de pistes de solutions qui nous permettront d’avoir un véritable impact sur les problématiques qui sont présentes dans notre quartier.»

Le comité espère que les citoyens s’intéresseront aux travaux qu’il mènera.

«Nous avons besoin de trouver des solutions aux enjeux de la gentrification, a souligné Carole Poirier, députée d’Hochelaga-Maisonneuve. J’invite tout le monde à s’intéresser aux travaux et à y participer.»

Rappelons que les assises sur l’embourgeoisement auront lieu le 15 mai prochain.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus