TC Media / Archives La mairesse de LaSalle, Manon Barbe, aura de nouvelles fonctions au conseil d'agglomération.

La mairesse de LaSalle, Manon Barbe, est, depuis le 13 juin, la nouvelle présidente du conseil d’agglomération de Montréal et considère cette nomination comme une «marque de confiance» de la part de Denis Coderre, le maire de Montréal.

Cette décision survient cinq mois avant les élections municipales alors que le jeu de chaise musicale est commencé pour plusieurs élus. Selon Mme Barbe, le choix de M. Coderre, élu depuis maintenant quatre ans, aurait été guidé par «les excellentes relations qu’[elle entretient] avec les différents maires des villes liées».

La mairesse siégeait déjà au sein de ce conseil qui englobe les arrondissements de la ville de Montréal, mais aussi les villes liées.

Elle remplace Benoit Dorais, maire de l’arrondissement Sud-Ouest, qui a justement perdu ce poste, qu’il occupait depuis janvier 2016, lundi. La décision de Denis Coderre de remplacer Benoit Dorais fait suite à la décision de ce dernier de joindre les rangs du parti Projet Montréal, l’opposition officielle à l’hôtel de ville.

De son côté, Manon Barbe demeure convaincue de la bonne foi du maire de la Ville-Centre. Elle affirme que le changement d’allégeance de M. Dorais ne respectait plus le ratio de la composition du conseil. Comme Mme Barbe, l’ex-président du conseil d’agglomération, siégeait comme indépendant depuis la disparition de Vision Montréal, décimé après la mort de son fondateur, Marcel Côté.

Manon Barbe a été choisie selon une prérogative du maire pour ensuite voir sa nomination adoptée par les autres membres du conseil.

Nouvelles responsabilités
En présidant les séances du conseil d’agglomération, Manon Barbe aura un rôle plus actif que celui qu’elle occupait auparavant. En tant qu’indépendante et adversaire de l’équipe Coderre, elle avait rarement le droit de parole et ne bénéficiait pas d’un véritable poids politique lors de ces séances.

Maintenant, la mairesse de LaSalle aura comme tâche de donner la parole aux citoyens, de faire respecter le temps alloué pour les allocutions et les questions, d’ouvrir officiellement l’assemblée et de faire respecter les règlements en vigueur.

La nouvelle présidente assure qu’elle nage en terrain connu, puisqu’elle a déjà remplacé, à quatre ou cinq reprises, d’anciens présidents qui avaient dû s’absenter.

Déjà, la présidente, qui sera en poste le 15 juin, a lu en deux jours les 102 articles des règlements de régie interne du conseil d’agglomération.

Elle a d’ailleurs pris la peine d’écrire au maire de Montréal «qu’elle allait travailler fort pour être à la hauteur de ses nouvelles tâches».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!