Craignant les dangers potentiels reliés au transport de produits chimiques sur la future autoroute 15 élargie vers le nouveau pont Champlain, Montréal veut bientôt mettre en place un tunnel à partir du pont Galt, en direction de l’usine Atwater, afin de protéger sa source d’eau de tout danger potentiel.

Ce tunnel de cinq mètres de diamètre amènera l’eau puisée sous une partie du l’A15 dans le canal de l’aqueduc vers la chambre de vannes de l’usine de Verdun. Sa construction doit se mettre en branle vers la fin de l’année 2016. Un budget d’environ 70 M$ est prévu à cette fin.

L’autoroute 15 est celle où circulent le plus grand nombre de produits chimiques. «On a beaucoup d’inquiétudes par rapport à ça et on a mis en place plusieurs systèmes de protection pour ne prendre aucun risque», dit Babak Herischi, directeur de la Direction de l’eau potable de la Ville de Montréal.

Un joyau à protéger
L’usine Atwater, la plus grosse au Québec en termes de capacités, est un site patrimonial datant de 1911 et comprend plusieurs bâtiments sur la rue Joseph à Verdun.

De nouveaux traitements y ont été ajoutés, dont l’ozonisation, la filtration et les rayons ultra-violets. «C’était un grand défi d’ingénierie de s’assurer qu’on continue à produire de l’eau et la transmettre aux citoyens, en même temps qu’on a ajouté trois nouveaux procédés. Il fallait dévier l’eau», expliquent M Herischi et Michel Périard, chef de division à l’usine Atwater.

Plusieurs millions $ ont été investis dans la construction d’un bâtiment tout neuf à côté de l’édifice historique, tout en respectant l’architecture du secteur et les normes environnementales. Ces travaux ont été réalisés de 2009 à 2013 et il fallait connecter le bâtiment neuf à l’ancien. Des réservoirs géants ont dû être entrés par un toit qui s’ouvre.

L’usine Atwater comprend six galeries totalisant 96 filtres qui font l’objet de nettoyage tous les 65 jours. Certains tuyaux encore en opération ont plus d’un siècle.

Tout est automatisé et surveillé par des employés dans les salles de contrôle, prêts à répondre à toutes formes d’alarmes. Deux contrôleurs assurent la distribution efficace de l’eau sur tout le territoire et le fonctionnement de tous les équipements.

En chiffres
Production d’eau potable en chiffres
Usine Atwater: 1 350 000 mètres cubes d’eau par jour
Usine Des Baillets: 1 135000 mètres cubes par jour

Consommation d’électricité
Usines Atwater et Des Baillets: 11 millions de kilowatts/mois

Facture d’électricité
Sept usines d’eau potable à Montréal: 20 M$/année

À lire également: Deux usines indispensables pour les Montréalais

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!