Charlotte Lopez Jean-Pierre Kiekens a voulu ouvrir un endroit où les gens peuvent rester des heures travailler, discuter ou apprendre à se connaître. 

Payer à l’heure dans un café en échange de boissons et collations à volonté ? C’est ce que propose le nouveau café Imagine, sur la rue Rachel dans le Plateau-Mont-Royal.

Ouvert il y a près de deux mois au coin des rues Saint-Dominique et Rachel Est, le café Imagine remplace le café-bistro végétalien Nutrimania, fermé en décembre dernier.

Lassé que ce dernier ne fonctionne pas en plein hiver, le propriétaire des lieux Jean-Pierre Kiekens, a décidé d’ouvrir un nouveau concept de café, spécialement conçu pour les étudiants et les professionnels qui chercheraient un lieu pour étudier, travailler, mais aussi relaxer et jouer à des jeux de société.

Avec un style épuré et surtout très lumineux avec de grandes fenêtres, ce café est un lieu où les clients peuvent rester toute la journée, en profitant de la nourriture et du café et thé à volonté, en payant à l’heure.

«On veut que les gens se sentent comme chez eux, ils peuvent apporter leur repas et nous leur offrons des en-cas comme des tartines, des biscuits et des bananes, avec des thés et différentes sortes de cafés», explique M. Kiekens.

Les professionnels paieront ainsi 4$/heure avec un plafond à 16$. Les étudiants, eux, paieront 3$/heure, avec un plafond à 12$. Le propriétaire propose aussi une formule à la semaine et au mois, comme cela peut se retrouver dans différents espaces de coworking.

En période de fin de session universitaire, Jean-Pierre Kiekens a pu voir que le Café Imagine était, comme il l’avait pensé, l’endroit idéal pour les étudiants. «Le café était plein, tout le monde venait étudier et discuter, j’aimerai qu’il y ait des examens à chaque semaine dans les universités!», plaisante-t-il.

Café social

Inspiré des cafés d’Europe de l’Est où le côté social est davantage mis en avant, Kiekens a voulu ouvrir un endroit où les gens peuvent rester des heures travailler, discuter ou apprendre à se connaître.

«Le modèle actuel des cafés où on sert les gens le plus rapidement possible pour faire la place au suivant ne fonctionne pas très bien avec le coté social, mentionne-t-il. On est vraiment en période d’expérimentation, mais le coté social est le côté le plus plaisant et satisfaisant, l’objectif n’est pas d’optimiser les revenus, c’est au-delà de ça».

Ancien conférencier et formateur, M. Kiekens va également proposer des «Imagine TALKS», des conférences et ateliers, tous les mercredis.

«Ce sont des événement de qualité avec de très bons orateurs. Cela va être à la fois informatif et divertissant sur une variété de sujets pertinents pour nos vies, mais trop souvent négligés par les médias et événements conventionnels», souligne le propriétaire.

Des discussions d’1h30 seront ainsi proposées sur des thèmes comme les superaliments du Québec, la méditation bouddhiste, ou encore l’art de préparer rapidement une présentation orale.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!